PURKINJE JAN EVANGELISTA (1787-1869)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Libochovice, en Bohême, en 1787, le physiologiste, Jan Evangelista Purkinje a enseigné à l'université de Prague avant d'accepter la chaire de physiologie et pathologie à Breslau, en Prusse (1823-1850). Il y créa le premier laboratoire de physiologie. C'est là qu'il devait entreprendre ses nombreux travaux d'histologie grâce à l'utilisation du microtome pour effectuer des coupes dans des tissus animaux préalablement soumis à l'action de fixateurs (agents chimiques empêchant la désorganisation des structures cellulaires).

Après l'étude du tissu nerveux (notamment des cellules arborescentes du cervelet qui portent désormais son nom), il s'intéressa au tissu cardiaque (et en particulier au tissu nodal). Il découvrit les épithéliums ciliés des vertébrés (trachéen par exemple) et analysa l'activité biologique de ces cellules. Il mena également d'importantes études sur les propriétés pharmacologiques de nombreuses drogues d'origine végétale.

—  Didier LAVERGNE

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Didier LAVERGNE, « PURKINJE JAN EVANGELISTA - (1787-1869) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-evangelista-purkinje/