ARTIGAS JOSEP LLORENS (1892-1980)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le potier Artigas n'est guère connu du grand public que pour sa collaboration aux vastes décorations en céramique de son compatriote, le peintre catalan Joan Miró. Et souvent on le considère tout au plus comme le conseiller technique de celui-ci. Or c'est de tout autre chose qu'il s'agit dans cette collaboration, ou plutôt dans cette complicité qui se maintient tout au long du processus d'élaboration de l'œuvre, l'un et l'autre devant en outre tenir compte d'un troisième partenaire : le four, ce four à bois dont les sautes d'humeur peuvent parfois compromettre le fruit de plusieurs jours, voire de plusieurs semaines de travail. Mais Artigas ne se réduit pas non plus à ce rôle d'alter ego de Miró.

Né à Barcelone, Artigas passe – tout comme Miró – d'abord par l'École de commerce et les joies de la boutique avant de pouvoir s'inscrire à l'École des beaux-arts de la Lonja, puis au Cercle artistique de Sant Lluch. À partir de 1915, Artigas apprend la céramique à l'Escola superior de bells oficis, publie en 1917 ses premières critiques d'art et fonde en 1918 l'Agrupació Courbet, à laquelle adhère Miró – auquel, la même année, il consacre un article dans La Veu de Catalunya. Ce qui frappe, dès cet instant, c'est l'ouverture d'esprit d'Artigas, en même temps que son dynamisme, qui le conduit à prendre diverses initiatives, de critique et d'animateur, tandis que se poursuit – jusqu'en 1920 – son très méthodique apprentissage du métier de céramiste. En 1922, il publie sa thèse sur Les Pastes ceràmiques : les esmalts blaus de l'Antic Egipte (« Les Pâtes céramiques : les émaux bleus de l'Égypte antique »). Mais le voici attiré par Paris, où il s'installe en 1924 pour quinze ans. La même année, il inaugure une collaboration avec Raoul Dufy, tandis que des expositions à Paris, à Bruxelles, à Londres, à New York et même à Barcelone imposent la qualité de son travail de céramiste : en 1932, le Metropolitan Museum de New York acquiert une de ses œuvres, imit [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S., docteur ès lettres

Classification

Pour citer l’article

José PIERRE, « ARTIGAS JOSEP LLORENS - (1892-1980) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/josep-llorens-artigas/