Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

HUMMEL JOHANN NEPOMUK (1778-1837)

Pianiste, compositeur et chef d'orchestre autrichien né à Presbourg (aujourd'hui Bratislava), Hummel fait ses études avec son père, puis avec Mozart, grâce auquel il donne, en 1787, son premier concert public. Il part ensuite en tournée jusqu'à Copenhague et en Écosse, et participe en 1792 à Londres, comme enfant prodige, aux mêmes concerts que Joseph Haydn, dont il joue un trio. De retour à Vienne, il prend de nouvelles leçons auprès d'Albrechtsberger et de Salieri, et s'impose comme un des premiers pianistes de son temps. En 1804, il succède à Haydn à la tête de la chapelle du prince Esterházy, poste qu'il occupe jusqu'en 1811. Il est ensuite à Stuttgart puis, de 1818 à sa mort, à Weimar en tant que maître de chapelle du grand-duc (il fait, en 1827, le voyage de Vienne pour revoir une dernière fois Beethoven mourant). Auteur de nombreuses compositions de musique de chambre, de cinq concertos pour piano, d'innombrables pièces pour piano seul (dont des sonates), d'études et d'un ouvrage pédagogique datant de 1828, de musique vocale (dont trois messes), Hummel est un représentant typique avec Clementi, Moscheles, Weber pour une part, voire un certain Beethoven ( première manière ), de la génération néo-classicisante (qui imita les classiques) et préromantique (qui s'épanouira, par exemple, dans Chopin) du début du xixe siècle. Il eut comme élève Czerny, Hiller et Thalberg.

— Marc VIGNAL

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • TROMPETTE

    • Écrit par Juliette GARRIGUES
    • 863 mots
    • 6 médias
    ...pour trompette (1796), dans lesquels il explore toutes les possibilités techniques qu'offre l'instrument, notamment en utilisant son registre suraigu. Le nom de Johann Nepomuk Hummel est indissociable d'un des plus célèbres concertos pour trompette (1803). Aux xixe et xxe siècles, la trompette...

Voir aussi