JINAN [TSI-NAN]

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Avec 6 millions d'habitants en 2006, Jinan, située sur la rive droite du bas Huanghe (fleuve Jaune), est la capitale de la province chinoise du Shandong. Ville marchande, centre de batellerie, elle vit s'implanter ses premières industries au début du xxesiècle, avec la construction du réseau ferré qui la mit à la jonction des lignes Pékin-Tianjin-Shanghai et Pékin-Qingdao. Elle était essentiellement le siège d'industries traitant la production agricole des riches plaines du Shandong (filatures de coton, industries alimentaires).

Chine : carte administrative

Chine : carte administrative

carte

Carte administrative de la Chine. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Au cours des années 1950, tout en développant cette première génération d'industries, on y créa de nouvelles branches d'activité d'importance plus grande : une petite aciérie, des usines d'engrais et tout un ensemble d'industries mécaniques, avec notamment l'usine de camions Huanghe. Elle fut ensuite dotée d'usines de construction automobile, de machines-outils, de cimenteries et de complexes chimiques.

Au début du xxie siècle, l’industrie s’est diversifiée dans l’agroalimentaire (le lait surtout), la conception de logiciels et, plus généralement, les technologies de l’information et de la communication. Elle est aidée en cela par l’importance du pôle universitaire de la ville et ses nombreux centres de recherche. Jinan, dont la géographie s’est transformée avec la construction de nombreux buildings, a développé une activité tertiaire axée sur l’organisation de foires et de salons, les services financiers et le tourisme, que favorisent le passé et l’environnement de la ville.

—  Pierre TROLLIET

Écrit par :

  • : professeur des Universités, Institut national des langues et civilisations orientales

Classification


Autres références

«  JINAN [ TSI-NAN ]  » est également traité dans :

CHINE - Les régions chinoises

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 11 735 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le Shandong »  : […] Le Shandong, vieux massif disloqué, se compose de trois grands ensembles : au centre, la plaine du Nord s'y prolonge par le corridor de Jiaowei, graben s'ouvrant entre les collines de Jiaodong, puis les massifs granitiques et gneissiques hachés par des failles nord-est-sud-ouest, qui ne dépassent guère 200 mètres d'altitude, et enfin les montagnes occidentales, blocs basculés granitiques et gnei […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-les-regions-chinoises/#i_46615

SHANDONG [CHAN-TONG]

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 648 mots
  •  • 1 média

Une des provinces qui constituent la Chine du Nord, le Shandong couvre 153 300 kilomètres carrés et comptait 93 millions d'habitants en 2006. La province est constituée d'une partie péninsulaire, ensemble de collines et de massifs cristallins, rattachée au continent par la basse plaine du fleuve Jaune qui s'y prolonge par le corridor de Jiaolai. À l'ouest de ce corridor se dresse le Taishan, massi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shandong-chan-tong/#i_46615

Pour citer l’article

Pierre TROLLIET, « JINAN [TSI-NAN] », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jinan-tsi-nan/