LANVIN JEANNE (1867-1946)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Avec Jeanne Paquin, Madeleine Vionnet, Gabrielle Chanel, Elsa Schiaparelli, Jeanne Lanvin fait partie d'une génération de femmes dont la carrière a marqué la haute couture pendant l'entre-deux-guerres.

Jeanne Lanvin, fille de Constantin-Bernard Lanvin, journaliste au quotidien Le Rappel, est née à Paris en 1867 ; elle est l'aînée d'une famille de onze enfants. Au début des années 1880, elle entre en apprentissage chez la modiste Suzanne Talbot, puis ouvre en 1885 un atelier de modes rue du Marché-Saint-Honoré. En 1888, elle s'installe 16, rue Boissy-d'Anglas, dans le VIIIe arrondissement, avant d'investir un appartement situé un peu plus loin, au numéro 20. Elle donne naissance en août 1897 à une fille, Marie-Blanche, dont le père, Emile di Pietro, meurt en 1903. La naissance de la petite fille, surnommée Marguerite, coïncide avec un tournant dans la carrière de Jeanne Lanvin. En 1908-1909, elle passe du statut de modiste à celui de couturière. Elle se remarie avec Xavier Melet, artiste et érudit avec qui elle entreprend de nombreux voyages à l'étranger. Ils se séparent en 1921, mais Jeanne Lanvin garde l'habitude, décrite par Louise de Vilmorin, de rapporter de ses déplacements, toujours motivés par la création, des échantillons, des objets, des boutons, des étoffes... « Il n'est pas un couturier qui s'est documenté autant que Lanvin. [...] Elle a interrogé tous les folklores pour tenter d'en faire traduire les trouvailles ornementales par ses ateliers de broderie » (Lucien François, Comment un nom devient une griffe, Gallimard, Paris, 1961). La revue La Renaissance de l'art et des industries du luxe (juin 1924) la décrit travaillant dans un vaste studio encombré de livres, d'ouvrages d'art, de reproductions, de documents relatifs à l'histoire vestimentaire et de publications de modes.

Jeanne Lanvin constitue progressivement une collection de peintures qui réunit de grands noms [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages



Écrit par :

  • : conservateur en chef du patrimoine au département design du Musée national d'art moderne-Centre Georges-Pompidou

Classification

Pour citer l’article

Valérie GUILLAUME, « LANVIN JEANNE - (1867-1946) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeanne-lanvin/