VERNES JEAN-MARC (1922-1996)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme à l'ancienne, qui décidait vite, entre amis, Jean-Marc Vernes a quitté la scène politico-financière le 4 avril 1996, dans sa soixante-quatorzième année. Ainsi que le décrit Roger Prain, qui lui a succédé à la tête de la banque qui porte toujours son nom, « il aimait à rendre service ». Il le prouvera avec Robert Hersant, au côté duquel il s'engagera à fond, et avec Raul Gardini, dont il préservera la famille après le suicide de ce dernier.

Vrai « personnage », diversement apprécié, Jean-Marc Vernes s'interdisait de critiquer ses amis, qui l'ont souvent beaucoup sollicité. Avec un certain panache que même ses détracteurs lui reconnaissaient, il disait « je sais perdre ». Considéré comme le « banquier du R.P.R. », il incarnera pendant plus de quinze ans, depuis le début des années 1980, l'establishment d'opposition aux socialistes.

Intuitif, fonctionnant aux sentiments et à l'instinct, mais homme de parole, Jean-Marc Vernes a exercé son flair vis-à-vis du monde des affaires comme un chasseur. Il a été de toutes les batailles boursières, les bonnes comme les moins bonnes.

Entré le 2 novembre 1945, après sa démobilisation, chez MM. Vernes & Cie, il y a mené sa carrière bancaire. Il s'agissait d'une maison familiale créée en 1821 par Charles Vernes, son trisaïeul, qui poursuivit la voie ouverte par les Vernes, banquiers protestants à Lyon depuis 1780. Quand il fut appelé aux fonctions de sous-gouverneur de la Banque de France, son frère Félix le remplaça.

La maison avait encore en 1945 une structure familiale. Depuis près d'un siècle et demi, elle s'était spécialisée dans la gestion de fortune et jouait le rôle de banque d'affaires. Elle avait acquis sur la place, au cours des ans, estime, considération et confiance.

En 1971, elle fusionne avec la Banque commerciale de Paris, où le groupe Marcel Dassault détient une participation importante. Jean-Marc Vernes, qui était président-directeur général de son établissement depuis 1970, prend la [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Les derniers événements

France. Dépôt de bilan de La Cinq. 17-31 décembre 1991

, puis Yves Sabouret et Jean-Luc Lagardère, P.-D.G. de Hachette. Il s'agit de déterminer la compatibilité du plan social avec les engagements souscrits par Hachette. Le 27, après que les autres actionnaires de La Cinq (Silvio Berlusconi, Robert Hersant, Jean-Marc Vernes, le G.A.N.) eurent refusé […] Lire la suite

France. O.P.A. de Suez sur la compagnie d'assurances Victoire. 8 août 1989

Le 8, la Compagnie financière de Suez annonce une offre publique d'achat (O.P.A.) visant à prendre le contrôle du groupe d'assurances Victoire ainsi que du holding qui le contrôle, la Compagnie industrielle. Le président de cette dernière et de Victoire, Jean-Marc Vernes, déclarant vouloir se […] Lire la suite

Pour citer l’article

Marie-France BAUD-BABIC, « VERNES JEAN-MARC - (1922-1996) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-marc-vernes/