MÉLENCHON JEAN-LUC (1951- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La biographie de Jean-Luc Mélenchon est paradoxale. Alors que pour nombre d'hommes politiques l'empreinte du temps se traduit par un assagissement idéologique, son engagement partisan se révèle toujours plus critique et paraît s'ancrer toujours un peu plus à la gauche de l'échiquier politique. Dans le même temps, sa carrière et son parcours politiques n'en suivent pas moins un cheminement des plus classiques.

Comme d'autres élus de gauche de stature nationale, Jean-Luc Mélenchon a fait ses premiers pas en politique par un engagement de jeunesse dans le monde associatif et syndical. Né le 19 août 1951 à Tanger d'une mère institutrice et d'un père télégraphiste pied-noir, il subit avec sa famille le choc du rapatriement, en 1962. Il se signale par son activisme lycéen en mai 1968 à Lons-le-Saunier (Jura), puis comme membre de l'Union nationale des étudiants de France (UNEF). Rallié à l'Organisation communiste internationaliste (OCI), il est hostile à la conversion du syndicat étudiant en mouvement de masse, alors souhaitée par la Ligue communiste et le PSU Après la scission de l'UNEF au début des années 1970, il obtient des responsabilités locales puis nationales au sein de l'UNEF-Unité syndicale. Il devient également le responsable de l'OCI à Besançon et s'emploie à promouvoir cette organisation dans le Jura. À la faveur de cet apprentissage des combats étudiants et dans le contexte de la grève à l'usine Lip qui eut un fort retentissement national, Jean-Luc Mélenchon va développer un savoir-faire organisationnel et un talent d'animateur syndical qui le suivront tout au long de sa carrière. Son engagement dans la profession politique va en tout cas vite pouvoir se préciser en s'alimentant de ces expériences. À l'issue d'études de lettres modernes et de philosophie, il hésite un temps entre l'enseignement et le journalisme, des antichambres on ne peut plus classiques de l'entrée en politique. Le Parti socialiste (PS) – auquel il adhère en 1977 – vient d'être reconstruit par [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : maître de conférences en science politique à l'université de Paris-X-Nanterre, membre du Groupe d'analyse politique

Classification

Autres références

«  MÉLENCHON JEAN-LUC (1951- )  » est également traité dans :

FRANCE - L'année politique 2019

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 677 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une gauche éclatée »  : […] Les mauvais résultats de la liste soutenue par le PS aux élections européennes, la division de la gauche dite de gouvernement et les positions jusqu’au-boutistes de LFI interdisent pour l’instant à la gauche d’affronter avec succès de nouvelles échéances électorales. L’effondrement de LFI dans les urnes et dans les sondages est indubitable. Sans doute le parti subit-il en partie les conséquences d […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2017

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 5 343 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Une année électorale hors norme »  : […] Le contexte dans lequel se déroule l’élection présidentielle des 23 avril et 7 mai 2017 est exceptionnel à plusieurs égards. Dès le mois de janvier, les deux grands partis de gouvernement, le PS et Les Républicains, rencontrent des difficultés inédites. Parues le 25 janvier, les premières révélations contenues dans un article du Canard enchaîné sur François Fillon, le candidat des Républicains, […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2016

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 158 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La gauche en quête d’un second souffle »  : […] Les turbulences qui secouent la gauche sont indissociables de celles qui touchent le gouvernement. Le lancement par Emmanuel Macron, en avril, de son mouvement En marche !, présenté comme devant transcender le clivage traditionnel gauche-droite, rendait à brève échéance sa présence au gouvernement difficile à assumer. Après plusieurs mois d’incertitudes, marqués par une opposition sourde à la poli […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2015

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 369 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Une majorité en attente »  : […] Du côté de la majorité, l’année 2015 semble marquée par l’attentisme. Le Parti socialiste continue de pâtir de ses divisions internes et de l’impopularité de l’exécutif, ce qui limite son champ d’action. Plusieurs personnalités importantes quittent Europe Écologie-Les Verts, dont Jean-Vincent Placé et François de Rugy, respectivement président et coprésident des groupes parlementaires E.E.-L.V. d […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2013

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 309 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une majorité turbulente »  : […] Contribuant au climat de défiance qui entoure le travail du gouvernement, la majorité n’hésite pas à manifester son incompréhension. Des divergences s’expriment de plus en plus au sein du Parti socialiste. Son premier secrétaire, Harlem Désir, n’impose pas son autorité au parti, ce qui lui interdit de jouer son rôle naturel de force de proposition. Certains socialistes n’hésitent pas à demander u […] Lire la suite

FRANCE - Les élections présidentielle et législatives de 2012

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 2 997 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Une campagne tentée par un certain radicalisme »  : […] Suscitant la controverse jusqu'au sein de son propre camp, Nicolas Sarkozy, influencé en cela par son conseiller venu de l'extrême droite, Patrick Buisson, et par son ministre de l'Intérieur, Claude Guéant – qui, en pleine campagne électorale, lança un débat sur les valeurs respectives de chaque civilisation –, effectue une campagne assez marquée à droite. Cette tendance s'accentue au cours des de […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2011

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 620 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La gauche entre succès et discorde »  : […] L'année 2011 fut marquée en politique par un succès évident du P.S., qui ressemblait à un pari. Alors que peu d'analystes imaginaient qu'elle allait mobiliser plus d'un million de citoyens déclarant partager les valeurs de la gauche, la désignation du candidat socialiste à l'élection présidentielle par des électeurs se qualifiant ainsi devait mobiliser près de trois millions de votants aux deux t […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2010

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 575 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les nouveaux troubles de la gauche »  : […] Alors que la fin de l'année 2009 et le début de 2010 avaient pu sembler traduire une certaine accalmie dans les relations internes du Parti socialiste (P.S.) et un leadership accru de la première secrétaire Martine Aubry, deux types de conflit ont réapparu au milieu de l'année. Le premier est celui, traditionnel, des querelles de personnes, avivé par l'approche de la présidentielle. Alors que Fr […] Lire la suite

GAUCHE SOCIALISTE EN FRANCE DEPUIS 1945

  • Écrit par 
  • Rémi LEFEBVRE
  •  • 10 045 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « François Hollande et le « socialisme de l’offre » »  : […] Au cours de sa campagne, François Hollande a alterné propositions marquées à gauche pour neutraliser son rival, l’ancien socialiste Jean-Luc Mélenchon, et signaux de réalisme économique envoyés aux « marchés » et à l’électorat modéré – l’un des enjeux du scrutin étant de séduire les 18,57 p. 100 d’électeurs qui avaient voté François Bayrou en 2007. Dans son discours du Bourget de janvier 2012, le […] Lire la suite

Les derniers événements

France. Examen du projet de loi de réforme des retraites. 3-29 février 2020

) – son président Jean-Luc Mélenchon déclare « assumer [faire] de l’obstruction ». L’opposition dénonce les conditions d’examen du texte, la durée limitée des débats, la présence dans la réforme de vingt-neuf ordonnances et l’absence de précision sur le financement de la réforme. Le 6, une journée […] Lire la suite

France. Condamnation de Jean-Luc Mélenchon. 9 décembre 2019

Le tribunal correctionnel de Bobigny (Seine–Saint-Denis) condamne Jean-Luc Mélenchon à trois mois de prison avec sursis et 8 000 euros d’amende pour rébellion, provocation directe à la rébellion et intimidation envers des magistrats et des dépositaires de l’autorité publique. En octobre 2018 […] Lire la suite

France. Convocation de Jean-Luc Mélenchon devant le tribunal correctionnel. 27 juin 2019

La presse annonce la convocation devant le tribunal correctionnel de Bobigny (Seine–Saint-Denis) du député et fondateur de La France insoumise (LFI) Jean-Luc Mélenchon, pour actes d’intimidation contre l’autorité judiciaire, rébellion et provocation, en relation avec les faits survenus lors de la tentative de perquisition du siège parisien de LFI en octobre 2018. Cinq autres personnes sont également citées à comparaître. […] Lire la suite

France. Élections européennes. 26 mai 2019

 députés. La liste LR menée par François-Xavier Bellamy est en net recul avec 8,5 p. 100 des voix et 8 sièges. La liste de LFI de Manon Aubry réalise un score très inférieur à celui obtenu par Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle de 2017, avec 6,3 p. 100 des suffrages et 6 élus. Enfin, la liste du Parti socialiste, associée à Place publique et conduite par Raphaël Glucksmann, poursuit son déclin avec 6,2 p. 100 des voix et 5 députés. […] Lire la suite

France. Perquisitions du siège de La France insoumise. 16 octobre - 9 novembre 2018

Le 16, des perquisitions visent le siège parisien de La France insoumise (LFI) ainsi que d’autres locaux, dont le domicile de son dirigeant Jean-Luc Mélenchon et celui de son ancienne conseillère en communication Sophia Chikirou. Ces opérations se déroulent dans le cadre de deux enquêtes […] Lire la suite

Pour citer l’article

Éric PHÉLIPPEAU, « MÉLENCHON JEAN-LUC (1951- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-luc-melenchon/