AUBERT JEAN (1680 env.-1741)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cet ancien collaborateur d'Hardouin-Mansart perpétue la tradition de grandeur de l'école française tout en exprimant les inventions et le raffinement de l'art rocaille. Moins célèbre que les architectes de Louis XV, Jean Aubert crée pourtant l'un des édifices majeurs de l'architecture du xviiie siècle : les écuries de Chantilly (1719-1740), « palais de la chasse », édifié pour les Bourbon-Condé. Pour eux et leur entourage, il réalise l'essentiel de son œuvre : appartement rocaille du petit château de Chantilly ; il achève après 1726 à Paris, avec Jacques V Gabriel, le palais Bourbon et l'hôtel de Lassay voisin. Le même style élégant et structuré se retrouve sur les façades de l'hôtel Peyrenc de Moras (actuel musée Rodin) et des bâtiments conventuels de Chaalis reconstruits en 1739.

—  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Écrit par :

  • : historien de l'art, chargé de mission à la Caisse nationale des monuments historiques et des sites

Classification

Les derniers événements

France. Adoption du rapport d'enquête parlementaire sur la canicule de 2003. 25 février 2004

Les députés membres de la commission d'enquête parlementaire sur les conséquences de la canicule de l'été de 2003, qui a provoqué la mort d'environ quinze mille personnes, adoptent le rapport présenté par François d'Aubert (U.M.P.). Le texte met notamment en cause les « carences » de l'Institut […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Pierre MOUILLESEAUX, « AUBERT JEAN (1680 env.-1741) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-aubert/