JAPON (Arts et culture)La langue

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Caractéristiques morphosyntaxiques

Les mots peuvent être classés en deux grandes catégories : mots variables (yōgen) et mots invariables (taigen).

Les mots variables. Aspects et fonctions

Les mots variables sont de deux sortes : verbaux et qualificatifs. Ces derniers peuvent constituer à eux seuls le « groupe conclusif » sans l'aide d'un verbe ou d'une copule, contrairement à ce qui se passe dans les langues européennes. Aoi (bleu) est un énoncé complet qui correspond à peu près à : « C'est bleu. »

Si un mot est variable, ce n'est nullement pour exprimer une fonction quelconque, comme dans la flexion ou dans la conjugaison d'une langue européenne. En effet, les fonctions ne sont jamais représentées par le mot en tant que tel, mais par les particules qui le suivent (ou éventuellement par leur absence). La succession des particules obéit à un ordre fixe :

– Suffixes formatifs, assurant la « dérivation » pour définir les aspects les plus immédiats (potentiel, factitif, passif ; ce dernier indique traditionnellement que le locuteur « subit » une action faite par un autre : lorsque, par exemple, quelqu'un meurt et que cette perte vous touche, on emploiera le passif de « mourir »).

– Suffixes fonctionnels, exprimant d'autres fonctions très variées (« politesse », négatif, perfectif, conjectural, etc.). Ils sont combinables entre eux selon une règle précise et forment un véritable système marquant le procès et les modalités d'expression. Il est à noter que ce système repose sur un choix essentiellement binaire, étant donné que le choix s'opère entre la présence et l'absence de la particule correspondante : perfectif contre non-perfectif (donc atemporel), conjectural contre non-conjectural (donc assertif), etc.

– Particules connectives, marques du rapport logique du segment précédent avec le reste de l'énoncé, ou particules finales, qui actualisent la phrase tout en exprimant la nuance de l'énoncé (étonnement, doute, interrogation, demande de consentement, persuasion, etc.).

Les mots invariables

Le japonais comprend un nombre considérable de classes de mots invariables, entre autr [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Médias de l’article

Phonologie

Phonologie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Langue japonaise : système phonologique

Langue japonaise : système phonologique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Langue japonaise : formation des kana

Langue japonaise : formation des kana
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

  • : Professeur à l'Institut national des langues et civilisations orientales.

Classification

Autres références

«  JAPON  » est également traité dans :

JAPON (Le territoire et les hommes) - Géologie

  • Écrit par 
  • Michel FAURE
  •  • 3 965 mots
  •  • 11 médias

L'archipel nippon appartient à l'ensemble des guirlandes insulaires qui bordent la façade orientale de l'Asie. Il est composé de six segments : l'archipel des Kouriles et l'est de l'île de Hokkaidō ; l'île de Sakhaline et le centre de Hokkaidō ; l'ouest de Hokkaidō et le nord de l'île de Honshū (ou Japon du Nord-Est) ; la partie centro-méridionale d […] Lire la suite

JAPON (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 13 244 mots
  •  • 7 médias

Le Japon est situé à l'extrémité orientale du continent asiatique. Historiquement, il relève du monde culturel sinisé, et d'un Extrême-Orient par rapport à l'Europe. De nos jours, il fait économiquement et politiquement partie de la Triade, également composée de l'Amérique du Nord et de l'Europe occidentale. Par son avancée technologique, ses transformations sociales et ses hybridations culturelle […] Lire la suite

JAPON (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU, 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Valérie NIQUET, 
  • Céline PAJON
  •  • 41 060 mots
  •  • 48 médias

Dans l'histoire de l'Asie, le Japon occupe une place particulière du fait de son insularité. On l'a souvent comparée à celle de l'Angleterre dans l'histoire de l'Europe. Mais cette similitude géographique ne doit pas masquer les dissemblances qui, de fait, ont donné au Japon l'élément essentiel de son originalité et le caractère spécifique de son évolution historique.L'Angleterre, face à l'Europe, […] Lire la suite

JAPON (Le territoire et les hommes) - Droit et institutions

  • Écrit par 
  • Jacques ROBERT
  • , Universalis
  •  • 9 634 mots
  •  • 3 médias

Au cours d'un développement d'une vingtaine de siècles, le droit japonais a connu bien des transformations spontanées ou suscitées par des influences extérieures. Jusqu'au milieu du xixe siècle, ces influences venaient principalement des civilisations indienne et chinoise, et, pendant des milliers d'années, le droit japonais a évolué sous l'empire exc […] Lire la suite

JAPON (Le territoire et les hommes) - L'économie

  • Écrit par 
  • Evelyne DOURILLE-FEER
  •  • 10 722 mots
  •  • 2 médias

Les racines de la puissance économique du Japon remontent à l'ère Meiji (1868-1912), lorsque le pays passe du féodalisme à la modernité. Le but de rattraper l'Occident soude la population dans un effort collectif, matérialisé par le décollage économique : la croissance du P.I.B. passe de 1,2 p. 100 par an, en moyenne, entre 1879 et 1885, à 4,3 p. 100 entre 1885 et 1898.Dès la fin du […] Lire la suite

JAPON (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques ORIGAS, 
  • Cécile SAKAI, 
  • René SIEFFERT
  •  • 20 416 mots
  •  • 2 médias

Dans le domaine des lettres comme en bien d'autres, les Chinois avaient été les initiateurs des Japonais. Avec l'écriture, en effet, ceux-ci avaient importé, entre le ive et le viiie siècle, à peu près tous les écrits de ceux-là. Mais après une période d'apprentiss […] Lire la suite

JAPON (Arts et culture) - Les arts

  • Écrit par 
  • François BERTHIER, 
  • François CHASLIN, 
  • Nicolas FIÉVÉ, 
  • Anne GOSSOT, 
  • Chantal KOZYREFF, 
  • Hervé LE GOFF, 
  • Françoise LEVAILLANT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Shiori NAKAMA, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  • , Universalis
  •  • 56 367 mots
  •  • 34 médias

Issu, comme tous les arts de l'Extrême-Orient, de la Chine qui lui a fourni techniques et modèles, l'art japonais se distingue, cependant, par l'originalité de ses créations.Son développement est scandé de périodes d'absorption, où se manifeste un intérêt avide pour les formules étrangères, et de périodes d'adaptation au cours desquelles se dégagent les te […] Lire la suite

JAPON (Arts et culture) - Le cinéma

  • Écrit par 
  • Hubert NIOGRET
  •  • 5 586 mots
  •  • 2 médias

Un échange permanent entre les influences étrangères et la transmission d'un patrimoine culturel national a caractérisé les débuts de l'industrie en devenir du cinéma japonais. La concentration industrielle dès le début des années 1910, la structuration en genres spécifiques établis dès 1921, un tournant de l'industrie vite enrayé par une catastrophe nationale en 1923 ont marqué le développement d […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bunkichi FUJIMORI, « JAPON (Arts et culture) - La langue », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-la-langue/