DUSSEK JAN LADISLAV (1760-1812)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le pianiste et compositeur tchèque Jan Ladislav Dussek est surtout connu pour ses pièces pour piano et sa musique de chambre.

Jan Ladislav Dussek (on trouve aussi Dušek et Dusík) naît le 12 février 1760, à Čáslav, en Bohême (auj. en Rép. tchèque). Il étudie la musique auprès de son père, Jan Josef Dussek, organiste à la cathédrale de Čáslav, et montre dès son plus jeune âge des dispositions pour le piano et l'orgue. Il devient choriste à l'église d'Iglau (auj. Jihlava), puis étudie la théologie à Prague. Après avoir occupé un poste d'organiste, il commence à se produire comme pianiste vers 1779-1780. Sa virtuosité est surtout reconnue aux Pays-Bas, où il se forge une excellente réputation et écrit de nombreuses sonates pour pianoforte et cordes. Installé à Hambourg, il aurait pris des leçons en 1782 auprès de Carl Philipp Emanuel Bach. Il démontre ensuite ses talents de pianiste lors d'une tournée qui le conduit à Saint-Pétersbourg, à Berlin, à Paris, à Milan... En 1789, Jan Ladislav Dussek débute triomphalement à Londres, où il fonde avec son beau-père, Domenico Corri, une maison d'édition musicale, Corri, Dussek & Co. Il donne dans la capitale britannique de nombreux concerts qui suscitent les éloges de Joseph Haydn. Lorsque son entreprise fait faillite en 1799, Dussek fuit l'Angleterre pour échapper à ses créanciers – son épouse et la famille de cette dernière n'auront pas cette chance. Il séjourne à Hambourg, puis à Berlin, où il est nommé Kapellmeister du prince Louis Ferdinand de Prusse, et donne des concerts à Čáslav et à Prague. En hommage à son protecteur, tué à la bataille de Saalfeld, le 10 octobre 1806, il compose sa célèbre sonate pour piano opus 61 sous-titrée Élégie harmonique sur la mort du Prince Louis Ferdinand de Prusse. En septembre 1807, il entre au service de Talleyrand, à Saint-Germain-en-Laye, où il vivra jusqu'à sa mort, le 20 mars 1812.

Virtuose au piano, Jan Ladislav Dussek possède une grande dextérité et introduit une sonorité chantante très appréciée de ses contemporains. Il serait le premier pianiste à avoir placé son instrument perpendiculairement à la scène, afin que le public voit le musicien de profil (innovation qui est souvent attribuée à Franz Liszt). Jan Ladislav Dussek est l'auteur d'un nombre considérable de sonates et de concertos pour pianoforte ainsi que de nombreuses pièces de musique de chambre pour piano et cordes. Il donne le meilleur de lui-même dans ses sonates pour piano. Bien que ses œuvres aient été longtemps injustement oubliées, Jan Ladislav Dussek a profondément influencé le développement de la technique pianistique, aussi bien comme interprète que comme compositeur.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Pour citer l’article

« DUSSEK JAN LADISLAV - (1760-1812) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-ladislav-dussek/