Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

JAKARTA ou DJAKARTA

Jakarta, capitale de l'Indonésie, le quatrième pays du monde par sa population, est la plus grande métropole de l'Asie du Sud-Est, avec 9,5 millions d'habitants (recensement de 2010), répartis sur 660 kilomètres carrés. Située sur la plaine côtière nord-ouest de Java, la ville s'est étalée sur les départements limitrophes pour former une mégalopole de plus de 15 millions de citadins. Après avoir été capitale des Indes néerlandaises sous le nom de Batavia, Jakarta a gagné tous les attributs d'un centre national et cumule la première place, loin devant les autres villes du pays, pour toutes les activités : portuaires, administratives, financières, industrielles, commerciales, culturelles et politiques. Seul y manque le tourisme international, car les traces historiques sont peu mises en valeur. La capitale a le statut de province, composée de cinq municipalités (Jakarta Centre, Nord, Est, Ouest et Sud) et d'un département : Pulau Seribu, les « mille îles » où quelques îlots coralliens ont été aménagés en station de loisir balnéaire.

Indonésie : carte administrative - crédits : Encyclopædia Universalis France

Indonésie : carte administrative

Jakarta - crédits : Paul Chesley/ The Image Bank/ Getty Images

Jakarta

Batavia, Reine de l'Orient

Le site de Jakarta, implanté à l'embouchure d'un petit fleuve, le Ciliwung, est occupé depuis le ve siècle après J.-C. Son histoire démarre véritablement en 1527, lorsque le sultan de Banten s'empare du comptoir que les Portugais y ont installé et le renomme Jayakerta (« glorieuse forteresse » en sundanais). Sous la conduite de Jan Pieterszoon Coen, les Néerlandais prennent la ville et la rasent en 1619. Ils y établissent alors une petite ville fortifiée, baptisée Batavia, qui sera la capitale des Indes néerlandaises.

L'histoire coloniale de la ville commence avec la Compagnie hollandaise des Indes orientales. La plupart des activités se concentrent alors autour de la forteresse et des entrepôts de la compagnie. Batavia ressemble à cette époque à une ville hollandaise type, traversée par de multiples canaux. Au début du xixe siècle, la ville s'étend vers le sud dans des zones plus élevées en altitude et plus salubres, où s'installera le nouveau gouvernement colonial. Elle passe brièvement sous domination britannique durant les guerres napoléoniennes, qui prennent fin en 1815. Sa modernisation, récente, débute en 1920.

La période coloniale s'achève avec l'occupation de l'Indonésie par les troupes japonaises pendant la Seconde Guerre mondiale. Après l'armistice, la ville est brièvement occupée par les Alliés, avant d'être restituée aux Néerlandais. Sous l'occupation japonaise et après la déclaration d'indépendance, le 17 août 1945, la ville est rebaptisée Jakarta. Le nom de Batavia continue à être utilisé par la communauté internationale jusqu'à ce que l'Indonésie accède véritablement à l'indépendance et que Jakarta soit officiellement proclamée capitale nationale le 27 décembre 1949.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : directrice de recherche au C.N.R.S.
  • : professeur d'aménagement régional et d'urbanisme au Bandung Institute of Technology, Java, Indonésie, recteur de l'université Sam Ratulangi, Manado

Classification

Pour citer cet article

Muriel CHARRAS et Willem Johan WAWOROENTOE. JAKARTA ou DJAKARTA [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 10/02/2009

Médias

Indonésie : carte administrative - crédits : Encyclopædia Universalis France

Indonésie : carte administrative

Jakarta - crédits : Paul Chesley/ The Image Bank/ Getty Images

Jakarta

Jakarta, Indonésie - crédits : Afriandi/ Getty Images

Jakarta, Indonésie

Autres références

  • INDONÉSIE - Géographie

    • Écrit par et
    • 5 823 mots
    • 9 médias
    ...entreprises forment un tissu diversifié comprenant notamment les activités à forte valeur ajoutée, concentrant les investissements nationaux et étrangers. Jakarta, métropole de 13 millions d'habitants en 2005, en est le véritable centre de commandement, son dynamisme se diffusant aux autres parties de l'île....
  • JAVA

    • Écrit par
    • 947 mots
    • 5 médias

    Île volcanique de l' Indonésie, Java est séparé de Sumatra par le détroit de la Sonde, à l'ouest, et de Bali par le détroit du même nom à l'est. Sa superficie est de 132 000 kilomètres carrés. Administrativement, Java est divisé en quatre provinces (propinsi) : Java-Ouest...