FÓNAGY IVÁN (1920-2005)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Linguiste de renommée internationale, Iván Fónagy est né à Budapest en 1920. Il acquiert une formation de niveau européen à l'université Pázmány Péter – notamment avec Gyula Laziczius, représentant notable du cercle de Prague –, à Kolozsvár et à Paris. Il termine en 1949 ses études en littérature et langue françaises, en langue allemande et en phonétique, et devient chercheur à l'Institut linguistique de l'Académie des sciences de Hongrie en 1950. De 1967 à 1970, il enseigne à la Sorbonne comme professeur invité. En 1971, il s'installe à Paris, où il sera directeur de recherche du C.N.R.S. jusqu'à sa retraite. L'Académie des sciences de Hongrie l'a élu comme membre en 1990.

Toute l'œuvre d'Iván Fónagy est sous-tendue par deux théories qui lui ont valu une réputation internationale de la part de la communauté scientifique. La théorie de la démotivation et remotivation du signe linguistique associe le mécanisme des faits individuels au processus de la genèse de la langue. La théorie du double codage présuppose deux actes successifs d'encodage : un encodage linguistique qui transforme un message global en une séquence de phonèmes, et un deuxième codage au cours duquel le message secondaire, gestuel, vient se greffer sur le message primaire.

À tout cela s'ajoute une dimension psychanalytique. L'articulation du son déclenche des associations qui, avant d'aboutir à une métaphore, passent par l'inconscient. Dès lors, l'analyse phonétique se doit de reconstituer de telles opérations mentales préconscientes. Fónagy cherche ici à articuler théorie freudienne des pulsions et théorie de la forme phonique.

Ces deux idées laissent leurs empreintes dans toutes ses œuvres, depuis Die Metaphern in der Phonetik (1963, 1980 pour l'édition remaniée parue au Canada, sous le titre La Métaphore en phonétique), Situation et signification (1982) et La Vive Voix (1983, puis 1991 pour l'édition augmentée et révisée) jusqu'à son chef-d'œuvre, Languages within Language (2001). Sa dernière œuvre, Dynamique [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  FÓNAGY IVÁN (1920-2005)  » est également traité dans :

LINGUISTIQUE ET PSYCHANALYSE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MILNER
  •  • 7 201 mots

Dans le chapitre « La science du langage modifiée par la psychanalyse ? »  : […] Elles concernent essentiellement deux thèmes. D'une part, le grand phonéticien Fonagy – fortement influencé par Sándor Ferenczi – a tenté d'articuler la théorie freudienne des pulsions et la théorie linguistique de la forme phonique (cf. notamment « Les Bases pulsionnelles de la phonation », in La Vive Voix). On peut citer avant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-et-psychanalyse/#i_96062

Pour citer l’article

Ferenc KIEFER, « FÓNAGY IVÁN - (1920-2005) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivan-fonagy/