PERETZ ITZHAC LEIBOUCH (1852-1915)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une fulgurante carrière

Les cinq mille pages que Peretz a laissées témoignent de la portée et de la qualité de son message. Sa nature inquiète, impatiente, le portait tout à la fois vers les réalisations concrètes, immédiates et vers la perfection. Elle ne lui a pas permis d'écrire un seul roman. Le meilleur de lui-même, il l'a livré dans ses essais, contes et nouvelles.

Son immense sollicitude pour les masses juives laborieuses, pauvres et persécutées, amena Peretz à se pencher sur le sort des individus et pas seulement sur l'ensemble. Cela nous a valu des narrations réalistes et socio-culturelles puissantes qui ont nom : Dans le sous-sol (In keller-chtib), La Paix au foyer (Cholem-baïss), Tableaux d'un voyage en province (Bilder foun a provintz raïsé), La Répudiée (Di Farchtoïssènè), Bontché le silencieux (Bontché chvaïg), Les Trois Cadeaux (Di draï matoness), titres devenus célèbres auxquels le grand public tout autant que les lettrés se réfèrent constamment.

Érudit, profondément imprégné de culture juive, Peretz a tiré du fonds talmudique et post-talmudique traditionnel, la substance de ses remarquables recueils de Contes folkloriques (Folkstimlikhè geschikhtn), plus savoureux, plus ciselés les uns que les autres et dont on ne citera que : La Lanterne quadricolore (Der fir-farbiker lamtern), De la paix éternelle au pays de quelque part (Foun ébikn fridn in erguetzland), Au chevet d'un agonisant (Baïm goïssess tzou kopns), Sarah, fille de Touvim (Sorè bass Touvim).

Sous sa plume, le hassidisme, dépouillé des abstractions et des obscurités kabbalistiques, apparaît dans son humaine et lumineuse simplicité initiale. Citons de ce point de vue : Entre deux montagnes (Zvichn zvei berg), Si ce n'est plus haut encore (Oïb nicht nokh hèkhèr), Berl le tailleur (Berl der chnaïder), Métamorphose d'une mélodie (A guilgoul foun a nigoun).

Ses thèmes favoris, Peretz les a aussi portés sur la scène. Ce sont en fait des œuvres poétiques traitées en forme de drames : La Nuit sur le vieux marché (Baïnakht oïfn altn mark), Enchaîné so [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

Classification


Autres références

«  PERETZ ITZHAC LEIBOUCH (1852-1915)  » est également traité dans :

CONTES FOLKLORIQUES, Itzhac Leibouch Peretz - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Yitzhok NIBORSKI
  •  • 956 mots

Reconnu comme l'une des œuvres majeures d'I L. Peretz (Pologne, 1852-1915) et comme un tournant dans l'histoire de la littérature moderne en langue yiddish, cet ensemble de contes ne constitue pourtant pas un ouvrage aux contours parfaitement définis. Les deux séries publiées du vivant de l'auteur sous ce titre, qu'on t […] Lire la suite

HÉBRAÏQUES LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Valentin NIKIPROWETZKY, 
  • René Samuel SIRAT
  •  • 8 503 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les Maskilim : espoirs et illusions perdues »  : […] Le mouvement général des idées qui, en Europe occidentale, avait mis en avant les notions de liberté, de fraternité humaine, d'égalité, de progrès..., trouva un écho immédiat chez les intellectuels juifs, si complètement privés de tout ce qui constituait leurs aspirations les plus ardentes, depuis des siècles, et pourtant si avides de tout étudier, de tout apprendre. Cette « soif de connaître », d […] Lire la suite

YIDDISH

  • Écrit par 
  • Rachel ERTEL, 
  • Yitzhok NIBORSKI
  •  • 13 954 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le répertoire »  : […] Aux États-Unis, au tournant du siècle, la personnalité la plus marquante fut celle de Jacob Gordin (1853-1909). Tenant des Lumières, disciple de Tolstoï, autodidacte, il consacra son inépuisable énergie au journalisme et au théâtre. En s'appuyant sur une pléiade d'acteurs, il donna un essor sans précédent à la scène yiddish de New York et d'Europe par la traduction et l'adaptation d'innombrables […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Isaac POUGATCH, « PERETZ ITZHAC LEIBOUCH - (1852-1915) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/itzhac-leibouch-peretz/