CARAGIALE ION LUCA (1852-1912)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un comique au second degré

Écrivain de grande qualité, Caragiale excelle à décrire et à faire parler. Bien mieux, le langage, chez lui, est source d'un comique au second degré, si l'on peut dire : il n'est pas seulement révélateur d'un personnage ou capable d'exprimer la drôlerie d'une situation, mais devient le plus souvent objet, même gratuit, de rire : ainsi, les tics de certains personnages ou les agencements humoristiques de mots et de locutions. Sans aller jusqu'à prétendre que Caragiale ait voulu dénoncer l'aliénation de l'homme prisonnier de ses propres moyens d'expression, on doit cependant reconnaître dans son œuvre l'amorce d'une philosophie de la parole qui n'est pas sans autres illustrations dans la littérature roumaine, et l'on pense à Urmuz. Elle annonce, d'une certaine manière, l'hilarant et absurde déferlement verbal du théâtre de Ionesco.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, professeur honoraire à l'Institut national des langues et civilisations orientales et à l'université de Paris-Sorbonne

Classification


Autres références

«  CARAGIALE ION LUCA (1852-1912)  » est également traité dans :

ROUMANIE

  • Écrit par 
  • Mihai BERZA, 
  • Catherine DURANDIN, 
  • Alain GUILLERMOU, 
  • Gustav INEICHEN, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Philippe LOUBIÈRE, 
  • Robert PHILIPPOT, 
  • Valentin VIVIER
  •  • 34 946 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « La fermentation du xixe siècle »  : […] La littérature roumaine moderne commence vers le premier tiers du xix e  siècle. Comme elle n'a connu ni Renaissance ni classicisme et n'a pas participé non plus à la révolution romantique, elle accueille avec une égale faveur toutes les influences littéraires qui lui parviennent de l'Occident. Mais des écrivains originaux surgissent, qu'inspirent la poésie des ruines, le passé national, la nature […] Lire la suite

Pour citer l’article

Alain GUILLERMOU, « CARAGIALE ION LUCA - (1852-1912) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ion-luca-caragiale/