Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

RÉPINE ILIA EFIMOVITCH (1844-1930)

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

Héros d'un groupe de peintres actifs en Russie à la fin du xixe siècle, les Ambulants (Peredvižniki), dont l'ambition rejoint celle de Courbet, si l'on y ajoute une forte dose de nationalisme. En Europe occidentale comme en Russie, la « modernité » en peinture naît en effet d'une « crise du sujet » : en réaction contre l'académisme boursouflé (la Russie avait, elle aussi, ses Bouguereau), les peintres dissidents veulent représenter des sujets sociaux. À ce débat sur le « sujet », aujourd'hui quelque peu éculé (et qui, malheureusement fort mal compris, a donné lieu au réalisme socialiste), Répine ajoute, malgré le pompiérisme de ses compositions, une réflexion sur la facture qui donne encore un certain intérêt à ses toiles (Les Haleurs de la Volga, 1873 ; Ivan le Terrible et son fils, quelques portraits de musiciens célèbres : Moussorgski, Borodine, et plusieurs versions de celui de Tolstoï).

Répine devait être un pédagogue assez remarquable pour avoir formé Vroubel, le grand peintre fondateur de l'art moderne russe. Mais l'élève dit de son maître : « Au style grossier des années soixante succéda un mouvement nationaliste intellectuel qui estimait un tableau pour la simplicité de son idée, sa valeur d'affiche et l'anonymat de sa technique. Même le grand talent de Répine s'éteignit dans cette atmosphère inanimée ; son manque d'intensité artistique imprima à son œuvre un caractère informe » (Camilla Gray, L'Avant-Garde russe russe dans l'art moderne, 1968).

— Yve-Alain BOIS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur d'histoire de l'art à l'université Harvard

Classification

Pour citer cet article

Yve-Alain BOIS. RÉPINE ILIA EFIMOVITCH (1844-1930) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • RÉALISME SOCIALISTE

    • Écrit par , et
    • 3 542 mots
    • 1 média
    ... exprime de façon typique cette attitude spontanée et, à l'époque, librement choisie. On s'explique ainsi qu'il fut possible, ultérieurement, de présenter comme des précurseurs du réalisme socialiste des écrivains comme Nekrassov, Pissarev, Dobrolioubov et des peintres commeRépine.
  • RUSSIE (Arts et culture) - L'art russe

    • Écrit par , , et
    • 18 897 mots
    • 23 médias
    Les Ambulants les plus connus et les plus influents furent Ilya Repine (1844-1930), qui pratiqua surtout la peinture de genre et le portrait, et Vassili Sourikov (1848-1916), qui excella dans le tableau à sujet historique. Les sujets de Repine restent fidèles à l'iconographie des Ambulants. Ce sont de...
  • WEREFKIN MARIANNE VON (1860-1938)

    • Écrit par
    • 968 mots
    • 1 média

    Appartenant à une famille de l'aristocratie russe, Marianne von Werefkin est née le 29 août 1860 près de Moscou, dans le palais du gouverneur de Toula. Sa mère était peintre d'icônes. Son père, baron comptant parmi les favoris du tsar, commandait un régiment. Huit ans plus tard, il fut nommé...