HOLDING

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les sociétés « holdings », appelées aussi sociétés de portefeuille ou sociétés de participations, sont des entreprises dont les actifs sont constitués par des participations dans des entreprises industrielles, commerciales ou financières ; ces participations sont acquises dans le but d'obtenir la direction et le contrôle des sociétés concernées. Les sociétés holdings sont un cas particulier des « groupes industriels et financiers ». Elles ne disposent pas en propre des moyens techniques d'exploitation acquis par les sociétés contrôlées ou filiales et peuvent, comme les autres sociétés, détenir des participations minoritaires ne permettant pas le contrôle des entreprises concernées. On devra donc distinguer, d'une part, les entreprises qui sont sous le contrôle de la société holding et, d'autre part, les entreprises dans lesquelles la société holding dispose d'une participation minoritaire, à condition toutefois que le contrôle ne soit pas obtenu par d'autres moyens : contrôle indirect, contrôle par liaison personnelle (administrateurs communs), contrôle par relations commerciales (accords de fournitures réciproques par exemple)...

La plupart des grandes sociétés multinationales sont gérées par le biais de sociétés holdings ou de portefeuille contrôlant des sociétés d'exploitation couvrant un territoire géographique limité et prenant le statut juridique correspondant audit territoire. De même les multinationales contrôlant des filiales dans diverses industries et de différentes nationalités sont conduites à adopter le statut de société holding ; celle-ci a alors une tâche particulière d'administration financière à remplir pour le compte des différentes sociétés filiales.

Les sociétés holdings peuvent présenter leurs résultats d'exploitation soit en tant que société de portefeuille, soit en regroupant les différents résultats de leurs sociétés filiales. Dans le premier cas, les comptes des sociétés holdings font apparaître la somme des résultats d'exploitation des sociétés contrôlées, au prorata des participations, après impôt et affectation aux réserves. Dans le seco [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : professeur à la faculté de droit et des sciences économiques de Paris.

Classification

Autres références

«  HOLDING  » est également traité dans :

CINÉMA (Aspects généraux) - L'industrie du cinéma

  • Écrit par 
  • Pierre-Jean BENGHOZI, 
  • Daniel SAUVAGET
  •  • 17 607 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Des évolutions structurelles contrastées »  : […] Les difficultés de financement, les risques assumés, l'exigence d'immenses marchés de consommateurs ont imposé à l'industrie du cinéma des types structurels caractérisés soit par des concentrations horizontales – fusion de firmes de production, distribution, constitution de chaînes de salles de cinéma –, soit par des intégrations verticales regroupant au sein d'une même société deux ou trois des […] Lire la suite

COOPÉRATIVES

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 10 053 mots

Dans le chapitre « Coopératives agricoles »  : […] Le problème des coopératives agricoles est un peu de même nature. Elles sont fort présentes dans le monde agro-alimentaire, avec environ 4 000 entreprises chargées de l'approvisionnement des exploitations agricoles, de l'écoulement ou de la transformation de leurs produits. On compte également 12 000 coopératives d'utilisation de matériel (agricole) en commun (Cuma). Au total, les coopératives a […] Lire la suite

FED (Federal Reserve System ou Système fédéral de réserve américain)

  • Écrit par 
  • Dominique LACOUE-LABARTHE
  •  • 8 548 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Conclusion »  : […] Il faut attendre les années 1990 pour assister à une déréglementation et à une réforme en profondeur de la régulation bancaire. Le Gramm-Leach-Bliley Financial Modernization Act de 1999 autorise le décloisonnement des activités et la possibilité d'intégrer les différents métiers de banque commerciale, de banque d'investissement et d'assurance, dans les filiales d'organisations financières conglom […] Lire la suite

JAPON (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU, 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Valérie NIQUET, 
  • Céline PAJON
  •  • 41 060 mots
  •  • 49 médias

Dans le chapitre « Le redressement économique »  : […] C'est sous la menace constante du terrorisme que l'économie japonaise fut redressée par Takahashi Korekiyo, ancien président de la Seiyūkai, ministre des Finances presque sans discontinuer de décembre 1931 à février 1936. Sa politique fut résolument inflationniste. L'industrie de guerre fut plus que jamais favorisée. Implacablement, les petites et moyennes entreprises furent absorbées par les très […] Lire la suite

NATIONALISATION

  • Écrit par 
  • Jean-Claude BONICHOT, 
  • Universalis
  •  • 6 936 mots

Dans le chapitre « La gestion du secteur public »  : […] Les entreprises nationales sont au carrefour d'exigences multiples et contradictoires. La philosophie qui inspire les nationalisations exigerait qu'elles soient mises au service de la nation ; la nécessité de leur efficacité exige l'autonomie de gestion et, éventuellement, que les intérêts de l'entreprise l'emportent sur l'intérêt public, au moins sur l'intérêt public du moment. Ces diverses exige […] Lire la suite

SUMITOMO

  • Écrit par 
  • Catherine CADOU
  •  • 871 mots

L'un des principaux regroupements d'entreprises de l'histoire économique japonaise, nommés zaibatsu (littéralement « cliques financières »). L'originalité du groupe Sumitomo est, depuis près de quatre siècles, la recherche constante de l'équilibre entre activités industrielles et activités bancaires. Présente dans l'industrie du cuivre (exploitation et raffinage) depuis Sumitomo Masatamo (1585-16 […] Lire la suite

Les derniers événements

Belgique. Accord du gouvernement sur le budget 2019. 24 juillet 2018

-coopérateurs de la holding Arco – emportée par la faillite de la banque Dexia en 2011 – et l’introduction partielle en Bourse de la banque publique Belfius, nom pris en 2012 par la filiale belge de Dexia. […] Lire la suite

Belgique. Mise en cause d’élus flamands mandataires. 11-25 février 2017

Le 11, le quotidien Het Laatste Nieuws révèle que la holding semi-publique Publipart, filiale de l’intercommunale PubliLec, au conseil d’administration de laquelle deux échevins de Gand, Tom Balthazar (SP.A, socialiste […] Lire la suite

France. Mouvement social à la S.N.C.F. 10-23 juin 2014

–, prévue par la réforme, ne se fasse pas par le biais d'une fusion, mais par la création d'une holding commune aux deux sociétés qui doivent demeurer distinctes au regard de la législation européenne dans la perspective d'une ouverture à la concurrence. Les syndicats s'inquiètent également des moyens […] Lire la suite

France. Changement de statut de France Télévisions. 4 janvier 2010

Le 4, en vertu de la loi sur l'audiovisuel public adoptée par le Parlement en mars 2009, France Télévisions devient une entreprise commune. Cette entité unique intègre les quarante-neuf sociétés d'édition de programmes jusque-là réunies au sein de la holding publique. Le changement le plus notable […] Lire la suite

Allemagne. Accord pour la fusion de Volkswagen et de Porsche. 13 août 2009

Les conseils de surveillance des constructeurs automobiles allemands Volkswagen, numéro un en Europe, et Porsche annoncent la validation du plan de fusion par étapes qui s'achèvera en 2011. Avant la fin de 2009, Volkswagen prendra 42 p. 100 de Porsche A.G., filiale de la holding Porsche S.E […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jacques HOUSSIAUX, « HOLDING », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/holding/