CARMICHAEL HOAGY (1899-1981)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le compositeur, chanteur, pianiste et acteur américain Hoagy Carmichael (de son véritable nom Hoagland Howard Carmichael) est l'auteur de standards qui comptent parmi les plus célèbres de la musique populaire américaine.

Il naît le 22 novembre 1899 à Bloomington (Indiana). Son père est un électricien itinérant et sa mère gagne de l'argent pour compléter les revenus de la famille en jouant du piano dans des bals et pour accompagner des films muets ; grâce à elle, Carmichael acquiert les bases du piano. Il est fortement influencé par le ragtime et par la musique qu'il entend dans les familles noires et les églises de leur quartier. Il fait ses études à Indianapolis, dans l'Indiana, avec le pianiste Reginald DuValle, et se rend à Chicago pour entendre Louis Armstrong. Étudiant à l'université d'Indiana à Bloomington (où il obtient une licence en droit en 1926), Carmichael dirige un petit ensemble de jazz qui remporte un certain succès en jouant de la musique de danse dans les universités du Midwest. Au printemps de 1924, Carmichael se lie d'amitié avec Bix Beiderbecke après avoir engagé le jeune cornettiste à jouer pour plusieurs soirées d'associations d'étudiants. La première œuvre de Carmichael, Free Wheeling, est rebaptisée Riverboat Shuffle lorsqu'elle est enregistrée en 1925 par Beiderbecke et son ensemble, les Wolverines ; ce disque deviendra un classique du jazz.

Après avoir obtenu son diplôme, Carmichael exerce le droit en Floride durant une courte période. C'est alors qu'il entend un enregistrement de sa chanson Washboard Blues réalisé par Red Nichols et ses Five Pennies. Étonné que sa chanson ait été enregistrée et encouragé par cette marque de succès, il renonce au droit et s'installe à New York pour se lancer dans une carrière de musicien et de compositeur. Il enregistre une version de sa chanson Stardust en 1927 ; cette chanson n'est d'abord qu'instrumentale jusqu'à ce que Mitchell Parrish en écrive les paroles en 1929, et elle attire peu l'attention au début. En 1930, grâce à Isham Jones et son orchestre, elle devient un grand succès et l'un des classiques les plus connus et les plus souvent enregistrés de toute la musique américaine. Au cours de son séjour à New York, Carmichael se lie d'amitié avec le jeune parolier Johnny Mercer ; ils travailleront ensemble à plusieurs chansons au fil des ans, Lazy Bones étant leur premier succès en 1933. D'autres succès composés à New York comprennent Lazy River, Rockin' Chair et Georgia (également connue sous le titre Georgia on My Mind).

Carmichael s'installe à Hollywood en 1936. Il y compose des chansons pour des films et connaît également le succès comme acteur de genre, jouant souvent le rôle d'un pianiste philosophe et fatigué de la vie, comme dans To Have and Have Not (Le Port de l'angoisse, 1944). Parmi ses chansons à succès pour le cinéma figurent Two Sleepy People, Small Fry, Heart and Soul, Ole Buttermilk Sky, The Nearness of You et In the Cool, Cool, Cool of the Evening, qui remporte l'oscar de la meilleure chanson de film en 1951. Skylark, l'une de ses œuvres les plus connues des années 1940, est un autre fruit de sa collaboration avec Mercer ; c'est une chanson qui reflète les influences du jazz sur Carmichael car, selon un musicologue, elle « semble avoir les improvisations intégrées dans la mélodie ».

Alors que l'âge d'or de la chanson populaire américaine est sur le déclin avec l'avènement du rock and roll dans les années 1950, Carmichael continue à écrire des chansons – notamment des succès mineurs comme My Resistance Is Low et Winter Moon – mais ne remportera plus aucun succès majeur dans ce domaine. Il joue également divers rôles à la télévision, notamment son rôle dramatique récurrent dans la série de western Laramie au cours de la saison 1959-1960. Il n'arrêtera jamais de composer, mais la plupart des dernières chansons ne seront jamais enregistrées, à l'exception notable d'un recueil de musique pour enfants sorti en 1971, Hoagy Carmichael's Music Shop. Il consacre la majeure partie des dernières années de sa vie à ses passe-temps favoris, le golf et la collection de pièces de monnaie. Il meurt le 27 décembre 1981 à Rancho Mirage, e [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Pour citer l’article

« CARMICHAEL HOAGY - (1899-1981) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/hoagy-carmichael/