HÉTÉROPTÈRES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Palomena prasina, punaise verte

Palomena prasina, punaise verte
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Hémiptère : pièces bucales

Hémiptère : pièces bucales
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Hétéroptères : rostres

Hétéroptères : rostres
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Les punaises aquatiques

Chez les punaises aquatiques, la nage s'effectue grâce aux pattes postérieures, souvent transformées en palettes natatoires. Les insectes viennent en surface renouveler leur provision d'air ; elle est constituée par des bulles ventrales dont la formation est favorisée par un revêtement de poils hydrofuges. L'air est également conservé dans des cavités placées sur le dos, sous les élytres et le pronotum ; des coaptations en forme de bouton-pression, dont le nombre et la complexité varient selon les espèces, maintiennent les élytres en place. Les nèpes et ranâtres respirent par un long siphon respiratoire abdominal.

Le régime alimentaire des punaises aquatiques est très varié. Alors que les Corixa se nourrissent d'algues récoltées grâce aux palettes frangées de leurs pattes antérieures, les notonectes, naucores, nèpes et ranâtres sont prédatrices. Certaines punaises terrestres marchent sur la surface de l'eau ; on appelle (à tort) araignées d'eau leurs divers représentants : Gerris, Limnobates, Velia, Hydrometra.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Yves TOULLEC, Robert GAUMONT, « HÉTÉROPTÈRES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/heteropteres/