HOLLERITH HERMANN (1860-1929)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ingénieur américain, diplômé de l'université Columbia (1879), Hollerith est, en 1880, l'assistant du statisticien William Petit à la même université, puis professeur de mécanique au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.) en 1882. De 1884 à 1890 il travaille à l'Office des brevets, à Washington. Enfin, en 1911, il entre au conseil d'administration de la Computing Tabulating Recording Company en qualité d'ingénieur en chef. Cette compagnie devait, en 1924, prendre le nom d'I.B.M. Reprenant et améliorant les idées de Charles Babbage, il imagine le premier système de tabulation électrique destiné à l'analyse de données statistiques portées sur cartes perforées. Ce système est utilisé pour le recensement américain de 1890. Les informations relatives à chaque citoyen sont enregistrées au moyen de perforations pratiquées dans du carton fort. Chaque carte est placée dans la machine au-dessus d'un ensemble de petits réservoirs remplis de mercure ; la carte est alors explorée par une série d'aiguilles métalliques qui entrent en contact avec le mercure seulement en regard des positions perforées : le contact établi provoque la fermeture d'un circuit électrique et l'excitation d'un compteur. Grâce à ce système, le recensement de 1890 fut réalisé trois fois plus vite que le précédent (1880). En outre, des vérifications automatiques étaient possibles et une flexibilité plus grande était atteinte (plusieurs caractéristiques pouvaient être traitées en un seul passage).

—  Pierre GOUJON

Écrit par :

  • : président de l'Institut des hautes études puériles honnêtes et inspirées on-line

Classification


Autres références

«  HOLLERITH HERMANN (1860-1929)  » est également traité dans :

MACHINE À STATISTIQUES D'HOLLERITH

  • Écrit par 
  • Pierre MOUNIER-KUHN
  •  • 225 mots

Hermann Hollerith (1860-1929), ingénieur américain en mécanique, invente un système de perforatrices, de trieuses et d'additionneuses à cartes, qui va permettre de dépouiller rapidement le recensement des États-Unis de 1890. Sur chaque carte, divisée en lignes et en colonnes, les perforations représentent, selon un code simple, les caractéristiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/machine-a-statistiques-d-hollerith/#i_33627

MACHINISME

  • Écrit par 
  • Bertrand GILLE, 
  • Pierre NAVILLE
  •  • 6 783 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le machinisme au xxe siècle »  : […] Tout autre est la situation au cours du siècle suivant. Le machinisme a littéralement envahi la production industrielle, voire la vie quotidienne et individuelle. Des machines-transfert et auto-adaptatives aux machines à laver le linge ou la vaisselle, des laminoirs continus à l'ouvre-boîte, tout semble tendre à une mécanisation universelle. Le domaine de l'énergie demeure au centre des préoccupat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/machinisme/#i_33627

ORDINATEURS

  • Écrit par 
  • Danièle DROMARD, 
  • François PÊCHEUX
  •  • 13 236 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Historique »  : […] L' utilisation des ordinateurs repose sur le principe que tout calcul compliqué peut être décomposé en une suite d'opérations plus simples, susceptibles d'être exécutées automatiquement. Les premières machines à calculer, réalisées par Wilhelm Schickard, Pascal et Leibniz, remontent au début du xvii e  siècle. Elles effectuaient les opérations a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordinateurs/#i_33627

Pour citer l’article

Pierre GOUJON, « HOLLERITH HERMANN - (1860-1929) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermann-hollerith/