WELLS HERBERT GEORGE (1866-1946)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Romancier, journaliste, auteur de nombreux ouvrages d'imagination, de vulgarisation scientifique ou de propagande politique, Wells fut une des figures les plus représentatives de l'Angleterre au début du xxe siècle. Son œuvre, très populaire de son vivant, resta longtemps négligée après sa mort, mais des travaux récents ont contribué à la remettre en lumière. Plus qu'au prophète de l'État universel, on s'intéresse maintenant au romancier de la société édouardienne et au créateur de la science-fiction moderne.

L'évolution de Wells

Né à Bromley (Kent), issu d'un milieu très modeste, Herbert George Wells connut rapidement la célébrité grâce à ses romans et à ses nouvelles de science-fiction. Influencé par T. H. Huxley, disciple de Darwin, il transposa au niveau de l'imaginaire les perspectives nouvelles ouvertes par la théorie de l'évolution naturelle. L'ampleur de ses visions et ses qualités d'imagination lui assurèrent un succès mérité : La Machine à explorer le temps (The Time Machine, 1895) et La Guerre des mondes (The War of the Worlds, 1898) comptent au nombre de ses livres les plus remarquables. Ces œuvres de jeunesse se caractérisent, en général, par l'extrapolation d'hypothèses scientifiques dont Wells imagine et développe les conséquences. Ne reposant sur aucune idéologie systématique, elles aboutissent à présenter sous un jour nouveau, souvent critique, divers aspects du monde victorien. En ce sens, Wells faisait œuvre d'iconoclaste, tout en sachant que les idées qu'il lançait à la face de la société victorienne ne risquaient guère de l'ébranler.

Vers 1900 se situe le premier grand tournant de sa carrière : il renonce à la science-fiction pour deux genres différents et complémentaires. Anticipations (1901) fut le premier d'une longue série de livres dans lesquels Wells essaya de prévoir, avec une fortune diverse, les formes de l'avenir. À ce rétrécissement du champ de sa vision correspondirent des tentatives d'action politique en faveur du socialisme [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  WELLS HERBERT GEORGE (1866-1946)  » est également traité dans :

LA MACHINE À EXPLORER LE TEMPS, Herbert-George Wells - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 809 mots

La Machine à explorer le temps ( The Time Machine ) paraît en 1895. Ce roman de l'Anglais Herbert George Wells (1866-1946) relate le voyage de l'inventeur d'une machine qui lui permet de se déplacer à son gré dans le temps. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-machine-a-explorer-le-temps/#i_34023

WELLES ORSON - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 095 mots

6 mai 1915 Naissance d'Orson Welles à Kenosha, Wisconsin. 1925 Joue et interprète dans un camp de vacances une version de Dr.   Jekyll et Mr.   Hyde , d'après R. L. Stevenson. 1926-1930 Monte, joue, écrit de nombreuses pièces à la Todd School de Woodstock, Illinois. 1 er  janvier 1931 Le Dr. Maurice Bernstein devient le tuteur de Welles, orphel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/welles-reperes-chronologiques/#i_34023

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Pierre VERNIER, « WELLS HERBERT GEORGE - (1866-1946) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/herbert-george-wells/