HENRI III (1207-1272) roi d'Angleterre (1216-1272)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils aîné de Jean sans Terre, mis en possession de sa couronne grâce à une intervention pontificale et à l'appui militaire de certains barons, Henri III connaît un règne perpétuellement troublé par des révoltes et voit son autorité bafouée et discutée. C'est un roi faible de caractère et volontiers soumis aux avis de favoris, cosmopolite dans sa pensée et dans ses goûts, très attaché à la papauté ; favorable à l'intrusion d'étrangers volontiers nommés aux grands offices et aux bénéfices épiscopaux, il suscite des réactions xénophobes. Partageant avec nombre de grandes familles anglaises le rêve de reconquérir les terres autrefois tenues par sa dynastie en France, il doit accepter, en 1259, le traité de Paris qui ne lui laisse que la Guyenne, les diocèses de Limoges, de Cahors et de Périgueux. Longtemps divisés, les opposants réussissent, en 1258, à regrouper leurs forces derrière Simon de Montfort, comte de Leicester, et le « Parlement fou » impose à Henri III la renonciation à la plupart de ses droits, la soumission aux directives d'un Conseil oligarchique (Provisions d'Oxford). Pendant huit années, le souverain, tantôt prisonnier de grands vassaux, tantôt rendu à une précaire liberté, devra laisser se développer une anarchie féodale et seule l'énergie de son fils Édouard, qui obtient victoire sur victoire, en particulier à Evesham en 1265, et impose la paix de Kenilworth en 1266, sauvera la couronne. Les longues luttes civiles ont favorisé la croissance de l'institution parlementaire : le parti du roi comme celui de Simon de Montfort ont cherché à obtenir l'appui de chevaliers et de députés des bourgs en les convoquant au Parlement. Souverain lettré, ami des arts, initiateur de la construction de l'abbaye de Westminster sous sa forme définitive, contemporain d'une prodigieuse vie intellectuelle, Henri III reste pourtant le symbole de l'incapacité et de la faiblesse.

—  Roland MARX

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification


Autres références

«  HENRI III (1207-1272) roi d'Angleterre (1216-1272)  » est également traité dans :

ANGEVIN EMPIRE

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 1 506 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Effondrement et survivances »  : […] À partir de là, malgré les efforts de Jean sans Terre , l'effondrement est rapide. Philippe Auguste se sert de la force, mais aussi du droit féodal pour prononcer la commise des fiefs tenus du roi de France : entre 1202 et 1206, toutes les possessions continentales, sauf l'Aquitaine, sont ainsi reprises, et le roi de France exige en 1205 des baron […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-angevin/#i_13968

MONTFORT SIMON DE, comte de Leicester (1208 env.-1265)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 351 mots

Fils du Simon de Montfort qui avait mené la croisade contre les albigeois mais héritier, par sa grand-mère, d'un comté anglais, il vient en Angleterre à la cour de Henri III et obtient, en 1239, la confirmation de ses droits sur le comté de Leicester. Suivent près de vingt ans d'orageux rapports, traversés de phases de réconciliation, entre Simon d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/simon-de-montfort/#i_13968

OXFORD PROVISIONS D' (1258)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 218 mots

Ensemble de textes législatifs et de mémoires rédigés par un comité de vingt-quatre membres réunis en parlement pour réformer le royaume et dont la moitié était nommée par le roi, l'autre par les grands féodaux. Dirigés par Simon de Montfort, les barons imposent à Henri III la ratification d'une véritable abdication politique : le roi remet l'essen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/provisions-d-oxford/#i_13968

Pour citer l’article

Roland MARX, « HENRI III (1207-1272) - roi d'Angleterre (1216-1272) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-iii-1207-1272-roi-d-angleterre-1216-1272/