HENRI D'OFTERDINGEN, NovalisFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Novalis est plus qu'un écrivain ; au lendemain déjà de sa mort, puis tout au long des deux siècles qui se sont écoulés depuis lors, il est devenu un mythe. Derrière ce nom mystérieux, tout entier tourné vers l'avenir (Novalis désigne en latin celui qui cultive de nouvelles terres) se cache la personne de Friedrich von Hardenberg (1772-1801), l'une des figures centrales du premier romantisme allemand, auteur, comme son compatriote Friedrich Schlegel (1772-1829), de célèbres fragments. La finesse et la douceur quasi féminine du visage de Novalis, sa disparition précoce, quelques détails de sa biographie (et surtout son amour pour une jeune fille, Sophie von Kühn, morte à l'âge de quinze ans), le « mysticisme » enfin de certains de ses textes ont alimenté l'image en vérité contestable d'un poète évanescent et fragile. Son œuvre poétique, notamment ses Hymnes à la nuit (1800), compte au nombre des grandes références de la poésie allemande. Le roman Henri d'Ofterdingen, composé au début de l'année 1800, mais resté inachevé et publié après la mort de l'auteur en 1802, est l'un des textes les plus saisissants du romantisme allemand.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : agrégé d'allemand, ancien élève de l'École normale supérieure, maître de conférences à l'université de Paris-VIII

Classification

Autres références

«  HENRI D'OFTERDINGEN, Novalis  » est également traité dans :

NOVALIS (1772-1801)

  • Écrit par 
  • Catherine KOENIG
  •  • 2 604 mots

Dans le chapitre « Le roman inachevé »  : […] > « Le roman doit être poésie de part en part », écrit Novalis. Poésie, par le héros, Heinrich von Ofterdingen, qui ne conserve de son homonyme troubadour que peu de chose, hors les récits de guerres saintes et de chevaliers. Poésie, de par cette volonté de l'auteur d'en faire un « Anti-Meister », un antiroman de formation à la manière de Goethe. Car si Wilhelm Meister « devenait » quelqu'un, Hei […] Lire la suite

Pour citer l’article

Christian HELMREICH, « HENRI D'OFTERDINGEN, Novalis - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-d-ofterdingen/