HANOÏ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Vietnam : carte administrative

Vietnam : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Hanoi, Vietnam

Hanoi, Vietnam
Crédits : T. Hall/ Axiom Photographic Agency/ Getty

photographie


La capitale du Vietnam est située au centre du réseau hydrographique du Nord, entre la zone de convergence du Song Da, du Song Lô et du fleuve Rouge et de divergence du delta, qui, par le Song Duong et par le fleuve, permet de gagner le littoral. Elle s'est inscrite, à la période précoloniale comme coloniale, dans l'un des premiers casiers hydrauliques en tête de delta, délimité par les digues qui bordent le fleuve à l'est et le Song To Lich à l'ouest. Les levées alluviales du fleuve ont été surélevées jusqu'à 14 mètres pour protéger Hanoï des plus hautes crues. Le niveau du fleuve domine en effet la ville, située à 5,5 mètres seulement, six à sept mois par an.

Vietnam : carte administrative

Vietnam : carte administrative

Carte

Carte administrative du Vietnam. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Thang Long, qui a précédé Hanoï, a été fondée en 1010 par la dynastie des Ly, mais c'est l'empereur Gia Long qui, depuis sa capitale installée à Hué, a reconstruit la citadelle en 1805 selon des plans inspirés par Vauban. La concession française, établie en 1875, devint en 1884 la capitale du Tonkin et, en 1902, la capitale de l'Indochine française. À ce titre, elle fut l'objet d'un véritable projet urbain colonial fondé sur le concept de la ville-jardin, valorisant les nombreux lacs qui marquent l'identité paysagère de Hanoï.

La ville ancienne, précoloniale, s'est définie par rapport au fleuve, le quartier marchand (les trente-six rues spécialisées par corporations) relie en effet la citadelle à l'ouest à l'embarcadère à l'est par lequel transitaient les échanges. Ce tropisme a été suivi au début par la ville coloniale qui s'est déployée plus au sud, entre la concession le long du fleuve et le quartier colonial qui la jouxte à l'ouest. Le quartier administratif encadre la citadelle, les rues commerçantes et les villas du quartier en damier le prolongent vers le sud. Un renversement de la circulation s'est opéré, au cours de la période coloniale, la voie d'eau s'éclipsant devant les routes et voies ferrées convergeant vers une ville qui se détourne alors du fleuve dont elle est séparée par la digue.

Hanoi, Vietnam

Hanoi, Vietnam

Photographie

Le vieux quartier d'Hanoi, la capitale vietnamienne, était le quartier marchand de la ville, constitué de trente-six rues dédiées chacune à une corporation. 

Crédits : T. Hall/ Axiom Photographic Agency/ Getty

Afficher

La densification du bâti s'est poursuivie tout au long des années de gu [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  HANOÏ  » est également traité dans :

GARNIER FRANCIS (1839-1873)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 839 mots

Officier de marine, administrateur colonial et explorateur français, né le 25 juillet 1839 à Saint-Étienne, mort le 21 décembre 1873 aux portes de Hanoï. Fils d'un officier militaire, Marie Joseph François Garnier, dit Francis, intègre en 1856 l'École navale de Brest en dépit de l'opposition de ses parents. À l'issue de sa formation, il embarque c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francis-garnier/#i_30235

LAOS

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Madeleine GITEAU, 
  • Christian LECHERVY, 
  • Paul LÉVY, 
  • Christian TAILLARD
  •  • 20 133 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « De la diagonale indochinoise au corridor Nord-Est »  : […] Dans le maillage des corridors de la Région du Grand Mékong, Vientiane apparaît comme un cul-de-sac au centre de la péninsule, au débouché de la route stratégique construite par les Thaïlandais dans les années 1960 entre Bangkok et Nongkhai pour protéger le nord-est de la menace communiste et soutenir le gouvernement royal lao qui contrôlait la ri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laos/#i_30235

VIETNAM

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Pierre-Bernard LAFONT, 
  • NGUYÊN TRÂN HUÂN, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Matthieu SALOMON, 
  • Stéphanie SOUHAITÉ, 
  • Christian TAILLARD
  • , Universalis
  •  • 46 527 mots
  •  • 40 médias

Dans le chapitre « Le delta du fleuve Rouge et la zone économique clé du Nord »  : […] Il a fallu un millénaire pour conquérir et aménager, à partir de la tête du delta, la vaste plaine deltaïque du fleuve Rouge, berceau du royaume du Dai Viêt. Les violentes crues du fleuve, dont la crête varie entre 9 et 14 mètres à Hanoï, et la faible altitude d'un delta (75 p. 100 situés en dessous de 5 m) ont nécessité d'importants aménagements […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vietnam/#i_30235

VIETNAM. À TRAVERS L'ARCHITECTURE COLONIALE (A.Le Brusq)

  • Écrit par 
  • Adrien GOETZ
  •  • 925 mots

Les colonies furent un laboratoire passionnant et méconnu en matière d'architecture. En Indochine, la France inventa ainsi une architecture « vietnamienne », forgée souvent de toutes pièces dans les agences d'architecture parisiennes et dans les concours arbitrés au ministère des Colonies, dont l'actuelle architecture nationale vietnamienne est l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vietnam-a-travers-l-architecture-coloniale/#i_30235

Pour citer l’article

Christian TAILLARD, « HANOÏ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hanoi/