HALLOWEEN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fête d'origine celte et païenne, Halloween est une tradition bien ancrée dans le monde anglo-saxon, spécialement dans la société nord-américaine, aux États-Unis comme au Canada. Célébrée le soir du 31 octobre, veille de la Toussaint, elle revêt aujourd'hui un caractère surtout profane et commercial qui s'est répandu en Europe, non sans irriter certains milieux catholiques conservateurs. Sa proximité avec le jour des Morts lui confère un caractère morbide qu'une littérature de fiction (notamment le roman gothique britannique) et un cinéma classé gore (les films d'horreur) ont abondamment exploité.

Halloween trouve son origine dans la fête de Samain que célébraient les Celtes de Bretagne et d'Irlande, le 1er novembre. Cette date marquait le moment où les troupeaux quittaient les pâturages et les baux étaient renouvelés, la fin de l'été et l'entrée en hiver, le passage de la lumière à l'obscurité. Ce jour était aussi pour les Celtes le temps des revenants, car les âmes des morts étaient censées rendre visite à leur famille. Des feux de joie étaient allumés au sommet des collines pour ranimer les foyers contre l'hiver et éloigner les mauvais esprits. Les participants portaient en cette occasion des masques et d'autres déguisements pour ne pas être reconnus des fantômes qu'ils croyaient présents à la fête. De là vient aussi qu'Halloween est associée aux sorcières, lutins, gobelins, fées, démons et autres créatures fantastiques. Les Celtes estimaient également cette période de l'année propice aux divinations ayant trait au questions de mariage, de santé et de mort. Lorsque les Romains conquirent la Bretagne au ier siècle, ils adjoignirent leurs propres rites à ceux de Samain : les dies ferales, jours de culte en l'honneur des morts, et la fête de Pomona, déesse protectrice des moissons.

En l'an 607, le pape Boniface IV instaura la Toussaint, initialement fixée le 13 mai. Au ixe siècle, cette date fut repoussée par Grégoire IV au 1er novembre, probablement dans l'intention d'effacer la fête païenne de Samain, toujours vivace, au profit de la célébratio [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  HALLOWEEN  » est également traité dans :

CARNAVAL

  • Écrit par 
  • Annie SIDRO
  •  • 6 182 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le mythe de l'homme sauvage »  : […] propice de l'année, celui qui facilite leur accession à l'univers qui leur est réservé, le monde éthéré ou céleste. C'est ainsi que Halloween, fête liée à la tradition celtique, se situe le 1er novembre, jour de la procession des âmes des morts, qui libérées du monde souterrain des démons, des forces chtoniennes, remontent à la surface de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carnaval/#i_55249

Pour citer l’article

« HALLOWEEN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 septembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/halloween/