GUILLAUME II LE ROUX (1056 env.-1100) roi d'Angleterre (1087-1100)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Troisième fils de Guillaume le Conquérant, il est choisi par son père pour lui succéder sur le trône d'Angleterre, de préférence à son frère aîné Robert Courteheuse, à qui échoit la Normandie. L'appui de l'archevêque Lanfranc lui permet d'assumer la succession. Son règne est marqué par plusieurs graves révoltes féodales, surtout en 1088 et en 1095 : elles sont provoquées par le mécontentement de grands vassaux devant la séparation de l'Angleterre et de la Normandie et par leur souci d'échapper à un gouvernement trop autoritaire et exigeant. Guillaume a été aussi l'un des premiers souverains en lutte avec l'Église dans une véritable « querelle des investitures », qui l'oppose en particulier à saint Anselme, archevêque de Canterbury. Ayant conquis le Cumberland sur l'Écosse en 1091, il a favorisé son peuplement.

—  Roland MARX

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification


Autres références

«  GUILLAUME II LE ROUX (1056 env.-1100) roi d'Angleterre (1087-1100)  » est également traité dans :

EDGAR L'ATHELING (1057-1125)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 263 mots

Prince anglo-saxon, comme l'indique le titre d'Atheling (attribué principalement à l'héritier présomptif), et petit-fils du roi anglais Edmond Côtes de Fer, Edgar ne put faire valoir ses droits à la couronne après la mort de Harold II (à la bataille d'Hastings en 1066), puisque ce fut Guillaume le Conquérant qui monta sur le trône d'Angleterre. Edgar se soumit au nouveau roi bien que, jusqu'en 106 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edgar-l-atheling/#i_13803

GUILLAUME LE CONQUÉRANT (1027 env.-1087)

  • Écrit par 
  • Jacques BOUSSARD
  •  • 2 472 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'œuvre »  : […] Guillaume le Conquérant est de ces hommes qui ont marqué profondément leur temps et laissé après eux une œuvre capitale. La sienne semble être d'abord l'union qu'il a réalisée de la Normandie et de l'Angleterre, union d'ailleurs préparée depuis cent ans par les rapports constants qu'entretenaient ces deux pays. Mais surtout, Guillaume a fait de ses États des ensembles organisés ; il a durement gue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-le-conquerant/#i_13803

Pour citer l’article

Roland MARX, « GUILLAUME II LE ROUX (1056 env.-1100) roi d'Angleterre (1087-1100) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-ii-le-roux/