EDGAR L'ATHELING (1057-1125)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Prince anglo-saxon, comme l'indique le titre d'Atheling (attribué principalement à l'héritier présomptif), et petit-fils du roi anglais Edmond Côtes de Fer, Edgar ne put faire valoir ses droits à la couronne après la mort de Harold II (à la bataille d'Hastings en 1066), puisque ce fut Guillaume le Conquérant qui monta sur le trône d'Angleterre.

Edgar se soumit au nouveau roi bien que, jusqu'en 1069, celui-ci s'employât à écraser des soulèvements favorables à l'atheling. Il trouva ensuite asile en Écosse chez son beau-frère le roi Malcolm III Canmore jusqu'en 1072, date à laquelle Guillaume et Malcolm pactisèrent. Après deux ans d'exil, il se soumit à nouveau à Guillaume le Conquérant et, en 1086, dirigea les troupes normandes chargées de conquérir l'Apulie dans le sud de l'Italie. En 1091, Guillaume II le Roux ayant dépossédé Edgar de ses terres normandes, Malcolm saisit ce prétexte pour envahir le nord de l'Angleterre, et Edgar fit office de médiateur entre les deux rois. En 1097, sur l'ordre de Guillaume, il renversa le frère et successeur de Malcolm, Donald Bane, hostile aux Normands, et mit sur le trône d'Écosse le fils de Malcolm, Edgar. Il fit cause commune avec Robert Courteheuse, duc de Normandie, contre Henri Ier Beauclerc dans la lutte pour la couronne d'Angleterre, et fut fait prisonnier par ce dernier à la bataille de Tinchebray en 1106 ; libéré, il ne joua plus aucun rôle politique jusqu'à la fin de sa vie.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  EDGAR L'ATHELING (1057-1125)  » est également traité dans :

GUILLAUME LE CONQUÉRANT (1027 env.-1087)

  • Écrit par 
  • Jacques BOUSSARD
  •  • 2 472 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La conquête »  : […] C'est alors que Guillaume va réaliser un dessein qu'il a mûri pendant plusieurs années : Édouard le Confesseur, roi d'Angleterre, fils d'Emma de Normandie, grand-tante de Guillaume, meurt au début de 1066 ; mais un seigneur saxon d'origine danoise, Harold, fils de Godwin, se fait couronner roi. Les droits de Harold et ceux de Guillaume étaient éga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-le-conquerant/#i_13835

Pour citer l’article

« EDGAR L'ATHELING (1057-1125) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/edgar-l-atheling/