GONOCHORISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le terme « gonochorisme » (gono, « génération » et chor, « séparer ») désigne l'état d'un individu capable de produire un seul type de gamètes, gamètes mâles ou gamètes femelles selon qu'il porte des testicules ou des ovaires. Les sexes sont séparés et l'individu est dit « gonochorique » ou « dioïque ». Cette aptitude est liée à un dimorphisme sexuel (individus mâles et individus femelles) et à un dimorphisme chromosomien (chromosomes sexuels ou gonosomes). Le gonochorisme est de règle chez les vertébrés ; il ne souffre pas d'exception chez les mammifères ; chez les autres vertébrés, la différenciation sexuelle est parfois plus lente et indécise. Le contraire du gonochorisme est l'hermaphrodisme.

—  Andrée TÉTRY

Écrit par :

  • : membre de l'Académie nationale de Metz, directrice honoraire à l'École pratique des hautes études, université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

Classification


Autres références

«  GONOCHORISME  » est également traité dans :

ANIMAUX MODES DE REPRODUCTION DES

  • Écrit par 
  • Catherine ZILLER
  •  • 4 437 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Expression physique du sexe : sexualisation »  : […] La reproduction sexuée pose un problème qui lui est propre. C'est celui de la différenciation en deux sexes distincts ou sexualisation . En effet, la gamétogenèse s'effectue selon deux voies différentes. La gamétogenèse mâle produit des gamètes mâles ou spermatozoïdes  ; c'est une spermatogenèse. La gamétogenèse femelle donne des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modes-de-reproduction-des-animaux/#i_2125

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement animal

  • Écrit par 
  • Marc-Yves FISZMAN, 
  • Thomas HEAMS, 
  • Lieba LAZARD, 
  • Andras PALDI, 
  • Alain PRIVAT, 
  • Patricia SIMPSON
  •  • 16 172 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Reproduction sexuée »  : […] La reproduction sexuée est de loin le mécanisme le plus répandu. Ses modalités sont très variées. Les deux sexes peuvent être portés par le même individu : c'est l' hermaphrodisme des vers, de certains crustacés, de certains mollusques. Dans ce cas, la copulation de deux individus est parfois inutile, s'il y a autofécondation. Le gonochorisme , c'est-à- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-animal/#i_2125

Pour citer l’article

Andrée TÉTRY, « GONOCHORISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gonochorisme/