GODRON, céramique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ornement en saillie ou en creux que la céramique a emprunté à l'art du métal pour imiter les pièces d'orfèvrerie qu'elle dut parfois remplacer. Les godrons (gaudrons ou gauldrons) sont obtenus par moulage. Ils sont de forme variable : olives, amandes, pétales plus ou moins allongés ; disposés parallèlement, ils peuvent simuler un mouvement oblique ou hélicoïdal. Décor d'usage courant tant pour la faïence que pour la porcelaine, les godrons sont le plus souvent placés sous la panse des vases ou sur leur pied pour en souligner les formes ; ils rayonnent sur l'aile des plats et des assiettes, ou autour de l'ombilic central des bassins d'aiguière. Ils sont employés pour faire jouer le lustre métallique et en tirer des effets d'ombre et de lumière. Il arrive aussi que des godrons soient simulés en trompe l'œil, dessinés au trait ou encore peints comme de simples ornements.

—  Jeanne GIACOMOTTI

Écrit par :

Classification

Autres références

«  GODRON, céramique  » est également traité dans :

POTERIE

  • Écrit par 
  • Colette CROUZET, 
  • Jeanne GIACOMOTTI, 
  • Henri MORISSON
  •  • 9 207 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Le monde islamique »  : […] L'islam n'est pas seulement une religion, c'est une civilisation apportée par les Arabes aussi bien chez les Persans que chez les Turcs et les Berbères. Des artistes venus de différents pays appartenant à différentes religions ont créé des formes d'art qui présentent une unité, celle de l'islam, et une diversité où l'on retrouve le souvenir des civilisations antérieures. Dans les arts musulmans, l […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jeanne GIACOMOTTI, « GODRON, céramique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/godron-ceramique/