Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ÉDULCORANT

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

Un édulcorant est un produit destiné à améliorer le goût d'un aliment ou d'un médicament en lui conférant une saveur sucrée, tout en ayant une valeur nutritive faible ou nulle. Il permet ainsi de remplacer les sucres (saccharose, lactose, glucose, maltose, fructose) à pouvoir énergétique élevé par des équivalents gustatifs à pouvoir énergétique bas. Cela importe notamment pour la promotion de gammes de produits alimentaires dits « allégés » ou « sans sucre » que recherchent les consommateurs soucieux de suivre un régime hypocalorique. Les édulcorants ont aussi l'intérêt de ne pas être cariogènes, ce qui contribue à une meilleure hygiène bucco-dentaire. On évalue leur capacité sucrante, leur « pouvoir sucrant », par référence à une solution à 10 p. 100 de saccharose dont le pouvoir sucrant est égal, par définition, à 1.

Des édulcorants faibles à valeur énergétique deux fois inférieure à celle des sucres sont utilisés dans l'industrie alimentaire comme substituts des sucres : ce sont des polyols. D'autres édulcorants, dits intenses, comme la saccharine, ont un fort pouvoir sucrant et une valeur énergétique quasi nulle. Depuis le discrédit qui affecte la saccharine (pouvoir sucrant 400, mais soupçons sur l'innocuité du produit), ce sont les cyclamates (pouvoir sucrant 30) et l'aspartame (pouvoir sucrant 150) qui sont les plus utilisés.

En pharmacie galénique, le terme édulcorant désigne toute substance (y compris les sucres) destinée à masquer un principe actif de goût désagréable.

— Didier LAVERGNE

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Didier LAVERGNE. ÉDULCORANT [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • GLUTAMATE DE SODIUM

    • Écrit par
    • 163 mots

    Sel monosodique monohydraté de l'acide L(+) glutamique. Il augmente la saveur de nombreux aliments, les hydrolysats protéiques entre autres. Cette propriété, découverte en 1908 par le Japonais Ikeda Kikunae (1864-1936), le fait employer depuis lors comme arôme, en particulier dans des préparations...

  • SUCRE

    • Écrit par
    • 7 247 mots
    • 10 médias
    ...confiseries, crèmes desserts, yaourts… Dans certains de ces produits, le saccharose est remplacé par des composés sucrants très pauvres en calories tels que l’ aspartame (édulcorant artificiel) ou encore les glycosides de stéviol (édulcorants d’origine naturelle au pouvoir fortement sucrant extraits de la plante...