FORD GLENN (1916-2006)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Gwyllyn Samuel Newton Ford est né le 1er mai 1916 à Sainte-Christine, au Québec, où son père est cadre dans une société de transport ferroviaire. Il a sept ans quand sa famille s'installe à Santa Monica, en Californie. Ses études secondaires achevées, il occupe divers emplois et s'oriente vers l'art dramatique : cette vocation serait née alors qu'il travaillait comme garçon d'écurie chez le comédien Will Rogers. En 1935, il fait ses débuts sur scène dans un très petit rôle de la pièce The Children's Hour (1934) de Lillian Hellman. Après avoir joué en 1937 dans un court-métrage intitulé Night in Manhattan, il part, en 1938, en tournée avec Soliloquy, pièce qui est aussi brièvement jouée à New York. Là, il obtient des rôles dans Broom for the Bride, Golden Boy et Parnell, avant de tourner un essai pour 20th Century Fox qui ne débouche momentanément sur aucun contrat. De retour en Californie, il poursuit son travail de comédien avec Judgement Day.

En 1939, Glenn Ford, finalement engagé par Fox, débute au cinéma dans Heaven with a Barbed Wire Fence de Ricardo Cortez. Peu après, Columbia le recrute aussi : il tourne sous ce label une douzaine de films de catégorie B avant d'intégrer, en 1942, le corps des Marines au sein duquel il combat en Europe. Démobilisé, il revient chez Columbia qui lui confie le principal rôle masculin, face à Rita Hayworth, de Gilda (1946) de Charles Vidor, grâce auquel il accède à la notoriété. Il confirme celle-ci avec A Stolen Life (La Voleuse, 1946) de Curtis Bernhardt, une production Warner dans laquelle il est le partenaire de Bette Davis qui l'a elle-même choisi. Columbia lui propose alors un contrat de sept ans, mais très vite, après deux films, ne sait plus trop quoi faire de lui ; il ne tourne, de fait, aucun film pendant un an. Jusqu'à la fin de la décennie, il tient la vedette, parfois pour d'autres firmes auxquelles il a été « prêté », dans des films de genres divers : comédies, drames, westerns, films n [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : critique et historien de cinéma, professeur d'histoire du cinéma

Classification

Pour citer l’article

Alain GAREL, « FORD GLENN - (1916-2006) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/glenn-ford/