GESTION DU STRESS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une approche scientifique intégrée

Au xixe siècle apparaissent des psychothérapies et des ouvrages de développement personnel qui contiennent souvent d’utiles recommandations, mais sans fondements théoriques solides ni validations méthodiques. C’est seulement avec le développement des thérapies cognitivo-comportementales (TCC) que se développe, dans les années 1960, une conception intégrant des procédures, scientifiquement évaluées, de « gestion du stress » et de « gestion de soi » (self-management), expressions quasi synonymes.

Il s’agit alors de commencer par mettre en place des (auto)observations méthodiques des stresseurs externes (par exemple les conditions de travail) et internes (par exemple le perfectionnisme, l’impatience). Puis, après avoir procédé à l’analyse de ces observations, on définit un traitement, le plus souvent multimodal, destiné à modifier les variables suivantes : éléments environnementaux, processus cognitifs, processus physiologiques, modes d’action et de réaction.

Des procédures généralement utiles consistent en la modification de croyances dysfonctionnelles et de schémas de pensée (par exemple, s’efforcer de remplacer « je dois absolument être estimé par tous ceux que j’apprécie » par « c’est agréable et souhaitable d’être estimé par des personnes qu’on estime, mais on ne peut pas plaire à tout le monde ; vouloir être apprécié de tous, c’est irréaliste et se nuire inévitablement ») ; l’apprentissage de la limitation des périodes de rumination mentale ; le développement du « réflexe » de démarche de résolution de problème pour contrer des réactions impulsives ; l’apprentissage méthodique de la relaxation et de la pacification de la respiration de manière à diminuer rapidement la tension corporelle dans des situations anxiogènes ou irritantes ; des techniques de méditation (mindfulness) ; l’amélioration de la qualité du sommeil (même si des facteurs externes de stress ne sont pas encore réduits) ; la programmation d’acti [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Louvain (Belgique) et à l'université Saint-Louis de Bruxelles (Belgique)

Classification

Pour citer l’article

Jacques VAN RILLAER, « GESTION DU STRESS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gestion-du-stress/