CIANO GALEAZZO, comte de Cortellazzo (1903-1944)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 18 mars 1903, à Livourne, Galeazzo Ciano est issu d'une famille de marins. Son père, Constanzo, héros de la Première Guerre mondiale, fut un fasciste de la première heure. Mussolini en fit l'un des nantis du régime, amiral, anobli, propriétaire de l'influent journal Telegrafo, ministre des Postes et Communications puis président de la Chambre des faisceaux et corporations. L'ambiance dans laquelle il fut élevé explique la destinée de Galeazzo, produit typique de la « seconde génération fasciste ». Doté d'un physique avantageux, très ambitieux, brillant mais cynique, avide de succès mondains, son appartenance à la jeunesse dorée et à l'entourage du Duce lui valut des débuts faciles. Après des études de droit, il entre dans la carrière diplomatique. En 1930, il épouse Edda, la fille préférée de Mussolini, et sa carrière connaît une progression rapide : il est, en 1933, directeur du bureau de presse du ministère des Affaires étrangères.

Ribbentrop et Ciano à Milan en 1939

Ribbentrop et Ciano à Milan en 1939

Photographie

Rencontre, au début de mai 1939 à Milan, entre les ministres des Affaires étrangères allemand, Joachim von Ribbentrop (à gauche), et italien, le comte Galeazzo Ciano (à droite), pour établir un projet de pacte d'assistance mutuelle entre leurs deux pays, qu'ils signeront le 22 mai à Berlin,... 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

À trente-trois ans, le 9 juin 1936, il est nommé ministre des Affaires étrangères. Son avènement marque un tournant dans la politique extérieure italienne qui, de 1922 à 1935, sous la direction de Mussolini, était demeurée, en dépit d'écarts passagers, dans la ligne traditionnelle d'entente avec la France et l'Angleterre. Décoré du titre de fondateur de l'Empire, Ciano s'applique à rapprocher l'Italie de l'Allemagne hitlérienne. Se proclamant fidèle inconditionnel du Duce, il contribue à vaincre les ultimes réticences de Mussolini et il est le véritable initiateur de l'axe Rome-Berlin. Dans sa conception de la politique, envisagée comme un simple rapport de forces, où entrent le chantage et la corruption, il se targue de faire jeu égal avec Hitler.

Un tournant capital se dessine dans son attitude, après l'Anschluss de l'Autriche (1938). Il commence à être préoccupé par la puissance croissante du IIIe Reich et la rupture de l'équilibre des forces qui en découle, au détriment de l [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  CIANO GALEAZZO, comte de Cortellazzo (1903-1944)  » est également traité dans :

ITALIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel BALARD, 
  • Paul GUICHONNET, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Jean-Louis MIÈGE, 
  • Paul PETIT
  •  • 27 438 mots
  •  • 42 médias

Dans le chapitre « Déclin et chute du fascisme »  : […] Les sanctions marquent la rupture définitive avec les démocraties et le rapprochement avec l'Allemagne hitlérienne et les autres dictatures qui vont s'instaurer dans le monde. Le régime se durcit, dans une imitation du militarisme nazi, une intensification de la propagande et du culte de la personnalité du Duce. Le comte Galeazzo Ciano, gendre de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-histoire/#i_18400

MUSSOLINI BENITO (1883-1945)

  • Écrit par 
  • Pierre MILZA
  •  • 3 761 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La guerre et la fin du fascisme (1940-1945) »  : […] C'est à bien des égards l'échec de cette « révolution culturelle du fascisme » (De Felice) qui conduit Mussolini à faire entrer son pays dans la guerre en juin 1940, contre le sentiment quasi unanime de la classe dirigeante, des chefs de l'armée et du peuple italien. En choisissant de lier son sort à celui de l'Allemagne, le Duce ne vole pas seulem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benito-mussolini/#i_18400

Pour citer l’article

Paul GUICHONNET, « CIANO GALEAZZO, comte de Cortellazzo (1903-1944) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/galeazzo-ciano/