BONPORTI FRANCESCO ANTONIO (1672 env.-1749)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'Italien Francesco Antonio Bonporti compte parmi les plus importants compositeurs de musique instrumentale de la première moitié du xviiie siècle. Ses Invenzioni da camera, courtes suites instrumentales d'une grande originalité, ont fort probablement servi de modèle à Jean-Sébastien Bach pour ses quinze Inventions pour clavier, BWV 772-786.

Baptisé le 11 juin 1672 à Trente, Francesco Antonio Bonporti (Buonporti) étudie la théologie et la composition à Rome. Il a peut-être travaillé le violon avec Arcangelo Corelli et la composition avec Giuseppe Ottavio Pitoni. Ordonné prêtre, il regagne sa ville natale. En 1697, il obtient à la cathédrale de Trente un poste subalterne qu'il conservera pendant plus de quarante ans. Sans cesse déçu dans ses espoirs d'ascension dans la hiérarchie ecclésiastique, il se retire en 1740 à Padoue, où il meurt le 19 décembre 1749.

Bien que Bonporti ait travaillé loin des cercles musicaux, ses compositions deviendront rapidement très connues. Ses recueils de sonates en trio (Venise, 1696, 1698, 1703, 1705), ses dix concertos pour violon (Concerti a quattro, opus 11, Trente, après 1727) ainsi que ses dix Invenzioni da camera, pour violon et basse continue (Bologne, 1712), se caractérisent par de riches harmonies, des mélodies et des rythmes peu conventionnels, ainsi que par une utilisation nouvelle du récitatif instrumental. Quatre de ces Invenzioni (no 2, 5, 6 et 7) seront attribués par erreur à Jean-Sébastien Bach par Alfred Dörffel dans le volume XLV (1897) de l'édition complète des œuvres du cantor de Leipzig publiée par la Bach Gesellschaft, tandis que le compositeur anglais Henry Eccles publiera la quatrième invention sous son propre nom, comme mouvement d'une de ses douze sonates pour violon (Paris, 1720).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« BONPORTI FRANCESCO ANTONIO (1672 env.-1749) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-antonio-bonporti/