FRANCEL'année politique 2016

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Manifestation contre la « loi travail », 2016

Manifestation contre la « loi travail », 2016
Crédits : Philippe Lopez/ AFP

photographie

Manuel Valls et François Hollande

Manuel Valls et François Hollande
Crédits : Chesnot/ Getty Images

photographie

Primaire de la droite et du centre en 2016

Primaire de la droite et du centre en 2016
Crédits : Martin Bureau/ Pool/ AFP

photographie

Militaires français au Mali, 2016

Militaires français au Mali, 2016
Crédits : Stringer/ AFP

photographie


Une économie française en berne

C’est dans le domaine économique que l’échec du gouvernement paraît aujourd’hui l’un des plus alarmants. Après 0,7 p. 100 en 2014 et 1,1 p. 100 en 2015, la croissance ne devrait pas dépasser ce dernier taux en 2016, alors que le gouvernement tablait sur 1,5 p. 100. Malgré une très légère baisse des chiffres du chômage à partir de septembre, la situation du marché du travail reste très sombre. Même si la construction redémarre progressivement, la consommation des ménages et l’investissement dans le secteur manufacturier demeurent atones. Dans le même temps, les mauvais résultats du commerce extérieur, que n’ont pas dopés un euro faible (en raison d’une compétitivité plus faible que celle de l’Allemagne en termes de qualité et d’innovation), pénalisent la croissance sur la durée. La remontée des cours du pétrole, libellés en dollar de surcroît, ajoute à la morosité ambiante. Les grèves à répétition et les attentats ont aussi un effet négatif significatif sur les principales composantes de la croissance, le nombre de touristes connaissant un recul important dans plusieurs régions, notamment dans la capitale. La diminution du pouvoir d’achat d’une large couche de la population pèse sur la croissance et affecte la confiance en l’avenir.

La plupart des économistes suggèrent que ces mauvais résultats relèvent de facteurs structurels qui ne peuvent être combattus rapidement : rigidités trop importantes sur le marché du travail, niveau élevé des charges, compétitivité globale trop faible et surtout inadaptation des structures industrielles – les entreprises de taille intermédiaire dynamiques étant peu nombreuses – et innovation globalement insuffisante en raison d’investissements trop réduits.

Par ailleurs, la grande pauvreté continue de s’accroître de manière alarmante en France, puisqu’elle concerne 1,2 million de personnes de plus en dix ans selon l’INSEE. Ainsi, un septième de la popul [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

  • : président du Centre d'étude et de réflexion pour l'action politique

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Nicolas TENZER, « FRANCE - L'année politique 2016 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2016/