FLAGELLÉS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Tricomonas muris

Tricomonas muris
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tricomonas termopsidis : complexe cinétosomien

Tricomonas termopsidis : complexe cinétosomien
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tricomonas caviae

Tricomonas caviae
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Nage des unicellulaires eucaryotes

Nage des unicellulaires eucaryotes
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Tous les médias


Les Zooflagellés

L'ancienne classification comprenait cinq ordres caractérisés par le nombre et la structure des flagelles : Choanoflagellés, Holomastigines, Hétéromastigines, Polymastigines et Hypermastigines. La cytologie et surtout le mode de division permettent de reconnaître deux super-ordres (Grassé, 1962) : les Protomonadines, dépourvues d'axostyle, chez lesquelles la mitose semble s'effectuer sans participation du blépharoplaste ; les Métamonadines, porteuses de trois à n flagelles et munies d'un axostyle, chez lesquelles la division est une pleuromitose avec participation du centrosome formant un fuseau extranucléaire (paradesmose).

Les Protomonadines

Les ordres les plus intéressants sont les Choanoflagellés et les Trypanosomes auxquels il faut ajouter les Bodonidés qui, pour beaucoup d'auteurs, représenteraient les plus primitives des Protomonadines et seraient le point de départ d'un grand nombre de phylums.

Les Choanoflagellés

Ce sont des Flagellés marins ou d'eau douce souvent fixés par un pédoncule et parfois entourés d'une loge peu consistante de nature vraisemblablement pectique. Leur caractéristique essentielle est la possession d'une collerette transparente en entonnoir, qui surmonte le corps cellulaire et entoure le flagelle unique. Les ondulations de ce fouet entraînent les particules alimentaires (bactéries surtout) contre la paroi externe de la collerette. Ces proies sont phagocytées par deux pseudopodes qui fonctionnent alternativement selon un rythme parfaitement régulier (de quatre à six minutes). Les vacuoles alimentaires ainsi formées glissent sur les côtés du corps avant de remonter à la base du fouet, dans la région de la collerette, où se fait l'expulsion des résidus alimentaires. L'intérêt principal des Choanoflagellés réside dans l'identité de structure de ces Protistes avec certaines cellules caractéristiques des éponges, les choanocytes, pourvues également d'un fouet et d'une collerette ainsi que d'un dictyosome situé au contact du blépharoplaste. Aussi, de nombreux zoologistes n'hésitent pas à faire dériver les Spongiaires (voire tous [...]

Choanoflagellé

Choanoflagellé

Dessin

Un Choanoflagellé 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  FLAGELLÉS  » est également traité dans :

CELLULE - Les mouvements

  • Écrit par 
  • Michel BORNENS, 
  • Matthieu PIEL
  •  • 6 558 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les unicellulaires eucaryotes »  : […] De très nombreuses espèces unicellulaires eucaryotes se déplacent grâce à des ciliatures ou à des appareils flagellaires d'une très grande variété, parfois constitués de plusieurs milliers de cils ou de flagelles. Cependant, tous les cils et tous les flagelles possèdent, à de rares exceptions près, une structure de base identique, reposant essentiellement sur des microtubules. Les cils ou les fla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cellule-les-mouvements/#i_11738

OCÉAN ET MERS (Vie marine) - Vie pélagique

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER, 
  • Jean-Marie PÉRÈS
  •  • 7 198 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Composition »  : […] Le plancton végétal, ou phytoplancton, est exclusivement constitué d'organismes unicellulaires. Les deux groupes les plus importants, tant par le nombre des espèces que par l'abondance des populations, sont les diatomées, dont les cellules sont protégées par une enveloppe siliceuse, et les dinoflagellés à enveloppe chitinoïde, enveloppe souvent pourvue de prolongements ou d'épines (cf.  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-et-mers-vie-marine-vie-pelagique/#i_11738

RHIZOPODES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 2 395 mots
  •  • 4 médias

Les Rhizopodes sont des êtres unicellulaires caractérisés en principe par leur cytoplasme nu, dépourvu de tout organite locomoteur. On considérait autrefois ces Protozoaires comme les formes animales les plus rudimentaires, les plus primitives, et on voyait en eux la souche de tous les animaux. Aujourd'hui, on pense que les Rhizopodes constituent en réalité un rameau dérivé des Flagellés, car l'é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhizopodes/#i_11738

Voir aussi

Pour citer l’article

Robert GAUMONT, « FLAGELLÉS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/flagelles/