REYNOLDS ALBERT (1932-2014)

Homme d’affaires et homme politique irlandais, Albert Reynolds joua un rôle significatif dans l’instauration d’un cessez-le-feu (1994) entre l’Armée républicaine irlandaise et les groupes paramilitaires unionistes en Irlande du Nord, alors qu’il exerçait son mandat de Taoiseach (Premier ministre) d’Irlande (1992-1994).

Né le 3 novembre 1932 à Rooskey, dans le comté de Roscommon, Albert Reynolds suit sa scolarité à Summerhill College, dans le comté de Sligo, et travaille d’abord pour une entreprise publique de transports, puis dans différents secteurs (salles de bal, fabrique d’aliments pour animaux domestiques, journaux). En 1974, il est élu au Conseil du comté de Longford en tant que membre du Fianna Fáil. Il entre au Dáil (la chambre basse du Parlement) en 1977 et occupe plusieurs postes dans les gouvernements du Fianna Fáil du Premier ministre Charles Haughey (1979-1981, 1982, 1987-1992). En décembre 1991, Albert Reynolds rompt avec Charles Haughey et, au mois de février suivant, il lui succède en tant que chef du parti et Premier ministre. La coalition Fianna Fáil-Démocrates progressistes dont il a hérité éclate en novembre 1992 mais, après les élections générales qui ont lieu ce même mois, il surprend bon nombre d’observateurs en négociant une nouvelle coalition avec les travaillistes. Lorsque ce gouvernement tombe en novembre 1994, il démissionne des postes de Premier ministre et de chef de parti, mais exerce ses fonctions de Premier ministre jusqu’à l’élection d’un nouveau gouvernement, en décembre. Albert Reynolds cherche vainement à se faire désigner par son parti comme candidat à la présidence de l’Irlande en 1997 et, en 2002, il se retire de la vie publique. Il meurt le 21 août 2014 à Dublin.

—  E.U.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Universalis

Classification

Pour citer cet article

Universalis, « REYNOLDS ALBERT (1932-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL :

Autres références

  • AHERN BERTIE (1951- )

    • Écrit par Universalis, Michael MARSH
    • 499 mots

    Homme politique irlandais né le 12 septembre 1951, à Dublin. Premier ministre de 1997 à 2008.

    Après une formation chez les Saint Aidan's Christian Brothers, Bartholemew Ahern effectue ses études à l'école de commerce de Rathmines, à l'University College de Dublin et à la London School of Economics...

  • FIANNA FÁIL

    • Écrit par Universalis
    • 416 mots
    • 1 média

    Longtemps symbole de l'Irlande « révolutionnaire », le Fianna Fáil (« Soldats de la destinée ») a été fondé en 1926 par Eamon de Valera, chef des irrédentistes qui refusèrent le traité de partage avec l'Angleterre. Parti essentiellement rural au départ, sa physionomie a changé...

  • IRLANDE DU NORD ou ULSTER

    • Écrit par Pierre JOANNON
    • 9 440 mots
    • 5 médias
    ...l'avènement d'équipes nouvelles est favorable à une relance du processus politique. À Londres, où John Major a succédé à la dame de fer en novembre 1990, et à Dublin, où Albert Reynolds occupe le fauteuil de Charlie Haughey depuis février 1992, on s'intéresse de près aux idées de John Hume. L'entrée de ...
  • IRLANDE RÉPUBLIQUE D' (EIRE)

    • Écrit par Brigitte DUMORTIER, Universalis, Pierre JOANNON
    • 10 126 mots
    • 17 médias
    ...minoritaire (1987-1989), puis d'un gouvernement Fianna Fail-Progressive Democrats (1989-1992). Déstabilisé par des scandales, il doit céder le pouvoir à Albert Reynolds qui change de partenaires en cours de mandat, gouvernant à la tête d'une coalition Fianna Fail-Progressive Democrats (1992-1993) avant...