REYNOLDS ALBERT (1932-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme d’affaires et homme politique irlandais, Albert Reynolds joua un rôle significatif dans l’instauration d’un cessez-le-feu (1994) entre l’Armée républicaine irlandaise et les groupes paramilitaires unionistes en Irlande du Nord, alors qu’il exerçait son mandat de Taoiseach (Premier ministre) d’Irlande (1992-1994).

Né le 3 novembre 1932 à Rooskey, dans le comté de Roscommon, Albert Reynolds suit sa scolarité à Summerhill College, dans le comté de Sligo, et travaille d’abord pour une entreprise publique de transports, puis dans différents secteurs (salles de bal, fabrique d’aliments pour animaux domestiques, journaux). En 1974, il est élu au Conseil du comté de Longford en tant que membre du Fianna Fáil. Il entre au Dáil (la chambre basse du Parlement) en 1977 et occupe plusieurs postes dans les gouvernements du Fianna Fáil du Premier ministre Charles Haughey (1979-1981, 1982, 1987-1992). En décembre 1991, Albert Reynolds rompt avec Charles Haughey et, au mois de février suivant, il lui succède en tant que chef du parti et Premier ministre. La coalition Fianna Fáil-Démocrates progressistes dont il a hérité éclate en novembre 1992 mais, après les élections générales qui ont lieu ce même mois, il surprend bon nombre d’observateurs en négociant une nouvelle coalition avec les travaillistes. Lorsque ce gouvernement tombe en novembre 1994, il démissionne des postes de Premier ministre et de chef de parti, mais exerce ses fonctions de Premier ministre jusqu’à l’élection d’un nouveau gouvernement, en décembre. Albert Reynolds cherche vainement à se faire désigner par son parti comme candidat à la présidence de l’Irlande en 1997 et, en 2002, il se retire de la vie publique. Il meurt le 21 août 2014 à Dublin.

—  Universalis

Autres références

«  REYNOLDS ALBERT (1932-2014)  » est également traité dans :

AHERN BERTIE (1951- )

  • Écrit par 
  • Michael MARSH
  • , Universalis
  •  • 497 mots

Homme politique irlandais né le 12 septembre 1951, à Dublin. Premier ministre de 1997 à 2008. Après une formation chez les Saint Aidan's Christian Brothers, Bartholemew Ahern effectue ses études à l'école de commerce de Rathmines, à l'University College de Dublin et à la London School of Economics d'où il sort diplômé en fiscalité, en administration des affaires et en informatique. En 1977, Berti […] Lire la suite

FIANNA FÁIL

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 415 mots
  •  • 1 média

Longtemps symbole de l'Irlande « révolutionnaire », le Fianna Fáil (« Soldats de la destinée ») a été fondé en 1926 par Eamon de Valera, chef des irrédentistes qui refusèrent le traité de partage avec l'Angleterre. Parti essentiellement rural au départ, sa physionomie a changé au rythme de l'urbanisation et de l'industrialisation de l'Irlande. Le parti nationaliste est resté au pouvoir presque san […] Lire la suite

IRLANDE RÉPUBLIQUE D' (EIRE)

  • Écrit par 
  • Brigitte DUMORTIER, 
  • Pierre JOANNON
  • , Universalis
  •  • 10 110 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Alternances de coalitions gouvernementales »  : […] Après Sean Lemass, les rênes du pouvoir passent entre les mains d'une nouvelle génération d'hommes politiques qui ne bénéficient plus de l'aura des chefs historiques du mouvement pour la conquête de l'indépendance. Ils sont à l'image d'un électorat libéré des rancœurs de la guerre civile, avide de changement, perméable aux influences extérieures, impatient de secouer la férule morale de l'Église e […] Lire la suite

IRLANDE DU NORD ou ULSTER

  • Écrit par 
  • Pierre JOANNON
  •  • 9 377 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'accord anglo-irlandais »  : […] Résultat de dix-huit mois de laborieuses tractations , l'accord anglo-irlandais, signé le 15 novembre 1985 à Hillsborough par Margaret Thatcher et son homologue irlandais Garret FitzGerald, représente une avancée capitale. Il institutionnalise la dimension irlandaise du conflit en conférant au gouvernement de la république d'Irlande un important rôle consultatif dans la conduite des affaires nord- […] Lire la suite

Les derniers événements

15 décembre 1994 Irlande. Formation d'un gouvernement de centre gauche

Albert Reynolds, avait démissionné en novembre à la suite de la défection des travaillistes membres de la coalition de centre droit que dirigeait le Fianna Fail. C'est la première fois dans le pays qu'une alternance politique a lieu sans élections législatives. C'est également la première fois que le Parti de la gauche démocratique participe à un gouvernement […] Lire la suite

16-19 novembre 1994 Irlande. Démission du Premier ministre Albert Reynolds

d'Albert Reynolds, chef du Fianna Fail (centre droit). Le litige entre les deux formations porte sur la nomination de l'attorney général Harry Whelehan, personnalité controversée, à la présidence de la Haute Cour. Le 17, le Premier ministre Albert Reynolds annonce sa démission. Le Sinn Fein, Londres et Washington s'inquiètent des conséquences de cette […] Lire la suite

13-24 octobre 1994 Royaume-Uni. Cessez-le-feu des loyalistes protestants et accélération du processus de paix

Albert Reynolds avec lequel il entame les discussions en vue de la conclusion d'un accord de principe. Le même jour, les troupes britanniques se retirent symboliquement des rues de Londonderry, la ville où débuta le conflit, en octobre 1968.  […] Lire la suite

31 août - 1er septembre 1994 Royaume-Uni – Irlande. Annonce d'une trêve complète par l'I.R.A.

Albert Reynolds en décembre 1993. L'évolution du dossier irlandais résulte toutefois des négociations secrètes menées, depuis 1993, par Londres et les républicains, d'une part, et au sein des milieux catholiques irlandais, d'autre part – négociations encouragées par le président américain Bill Clinton. Tandis que les catholiques manifestent leur joie […] Lire la suite

15-30 décembre 1993 Royaume-Uni – Irlande. Offre de paix en Irlande du Nord

Albert Reynolds, réunis à Londres, publient une déclaration commune sur l'Irlande du Nord qui constitue le « point de départ d'un processus de paix devant aboutir à un règlement politique ». Pour la première fois depuis la partition de l'île, en décembre 1921, la Grande-Bretagne évoque un éventuel renoncement de souveraineté sur l'Irlande du Nord à […] Lire la suite

Pour citer l’article

« REYNOLDS ALBERT - (1932-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-reynolds/