FÊTE-DIEU ou FÊTE DU SAINT-SACREMENT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fête mobile de l'Église chrétienne catholique, la Fête-Dieu ou fête du Saint-Sacrement est encore parfois appelée fête du Corpus (ou Corpus Christi, son nom catholique latin étant solemnitas Sanctissimi Corporis et Sanguinis Christi). Elle célèbre la présence réelle du Christ dans l'hostie et le vin consacrés lors de la communion eucharistique. Sa date est fixée le jeudi (ou le dimanche, dans certains pays) qui suit le dimanche de la fête de la Trinité, célébrée le premier dimanche après la Pentecôte.

La Fête-Dieu apparaît pour la première fois en 1246, lorsque Robert de Torote, évêque de Liège, l'institue dans son diocèse. Il accédait ainsi aux prières pressantes de Julienne de Cornillon (1292-1258), religieuse augustine, mystique et prieure du couvent du Mont-Cornillon près de Liège, qui avait interprété une de ses visions dans le sens d'un renforcement de la dévotion à l'eucharistie.

L'expansion de la fête restera limitée jusqu'en 1261, lorsque Jacques Pantaléon, ancien archidiacre de l'évêché de Liège, accède au trône pontifical sous le nom d'Urbain IV. En 1264, celui-ci la rend obligatoire dans toute l'Église, décision confirmée par le pape Clément V lors du concile de Vienne (1311-1312). Largement acceptée au milieu du xive siècle, la Fête-Dieu devient au siècle suivant la principale fête de l'Église.

La fête du Saint-Sacrement est avant tout marquée par une procession : rois et princes y prennent part, de même que les magistrats et les membres de guildes ou de corporations. Au xve siècle, ces dernières assurent traditionnellement des représentations de miracles et de mystères à l'issue de la fête.

Conséquence du rejet par la Réforme du dogme de la transsubstantiation – à l'exception notable de l'Église anglicane, qui le maintint dans ses Trente-Neuf Articles –, la Fête-Dieu fut supprimée en pays protestants.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  FÊTE-DIEU ou FÊTE DU SAINT-SACREMENT  » est également traité dans :

AUTO SACRAMENTAL

  • Écrit par 
  • Marcel BATAILLON
  •  • 3 126 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Origine du genre »  : […] La Fête-Dieu, solennité printanière propice aux représentations de plein air, était, bien avant 1580, l'occasion de spectacles populaires, comiques ou dévots, plus ou moins liés au culte du Saint-Sacrement. Les foules étaient attirées ce jour-là par une procession joyeuse que les corporations animaient de leurs « inventions » dans les villes populeuses. Certaines pièces montrent déjà un souci de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auto-sacramental/#i_41864

ENLUMINURE

  • Écrit par 
  • Danielle GABORIT-CHOPIN, 
  • Eric PALAZZO
  •  • 11 847 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'illustration du rituel eucharistique »  : […] Par exemple, dans un recueil anglo-normand du xiv e  siècle destiné à l'édification des clercs ou des laïcs (Bibliothèque nationale de France, Paris), une série de douze images accompagne des rubriques en latin et en français. Elles représentent les différentes phases de la messe, en particulier l'élévation et la consécration, en insistant sur le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enluminure/#i_41864

THÉÂTRE OCCIDENTAL - Histoire

  • Écrit par 
  • Robert PIGNARRE
  •  • 8 346 mots

Dans le chapitre « La chrétienté médiévale »  : […] En même temps que les structures politiques et sociales du monde antique, les Grandes Invasions balaient un trésor millénaire de culture. Cependant, les brassages de populations qui s'en sont suivis ont produit tôt ou tard des conditions favorables à la diffusion du message chrétien. C'est dans les régions réputées « barbares », Germanie, Pays-Bas, îles Britanniques, Gaule incomplètement romanisée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-histoire/#i_41864

Pour citer l’article

« FÊTE-DIEU ou FÊTE DU SAINT-SACREMENT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fete-dieu-fete-du-saint-sacrement/