EUPOLIS (-446--411)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Considéré dans l'Antiquité comme l'un des plus grands poètes athéniens de l'ancienne comédie — mélange de verve et de satire — et comme un rival d'Aristophane. Né à Athènes, il grandit durant la guerre du Péloponnèse entre Athènes et Sparte, et sa première pièce fut présentée en ~ 429. On conserve de son œuvre dix-neuf titres et plus de quatre cent soixante fragments. Parmi ses contemporains qui furent la cible de sa verve, on compte les démagogues Cléon et Hyperbolus et les riches Callias et Alcibiade, ainsi que les habitués de leur cercle, imbus de la mode. Dans sa dernière pièce, Les Adulateurs, écrite juste après la désastreuse expédition athénienne conduite par Alcibiade en Sicile (~ 412), il s'interroge avec ferveur : Comment rendre sa gloire à Athènes, sa patrie ? Il mourut jeune, probablement en service actif dans l'Hellespont.

—  Alain LABROUSSE

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Alain LABROUSSE, « EUPOLIS (-446--411) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eupolis/