CLÉON (mort en 422 av. J.-C.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme politique athénien. Fils de Cléainétos, Cléon est le personnage le plus vilipendé de l'histoire athénienne : Thucydide, qu'il a fait exiler, l'exècre ; Aristophane qu'il a poursuivi en justice, le vomit. On le présente comme un parvenu sans éducation, violent, vantard et concussionnaire. Cependant, il ne possède pas que des défauts. C'est un homme nouveau dont le père, un tanneur, s'est enrichi. Avec sa piété traditionnelle et son mépris du beau langage, il affiche ses origines populaires. Pendant la guerre du Péloponnèse, son rôle est d'abord celui d'un orateur. À la mort de Périclès, en ~ 429, il devient à l'assemblée le porte-parole le plus écouté du dème. Le maintien de l'Archè, préconisé par Périclès, implique, pour lui, le déclenchement de la terreur contre les alliés dissidents (il réclame la mort pour les Mytiléniens en ~ 427) et la poursuite de la guerre à outrance contre Sparte et ses alliés (il fait refuser les offres de paix spartiates pendant le siège de Sphactérie en ~ 425). Cette attitude lui vaut l'opposition des propriétaires terriens, qui souffrent des invasions de l'Attique, et des partisans d'un impérialisme plus souple (Diodote) ; elle lui vaut le soutien des petites gens de la ville qui n'ont rien à perdre dans la guerre. Mis au défi par Nicias de passer de la parole à l'action, il assume le commandement des renforts envoyés à Sphactérie et s'empare de la place. En ~ 425, il fait voter l'augmentation du tribut des alliés et porte à trois oboles le salaire des héliastes (jurés). Envoyé comme stratège en Chalcidique en ~ 423, il est tué devant Amphipolis en même temps que son adversaire Brasidas.

—  Claudine LEDUC

Écrit par :

Classification


Autres références

«  CLÉON (mort en 422 av. J.-C.)  » est également traité dans :

ARISTOPHANE (445-380 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean DEFRADAS
  •  • 4 638 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « Les Cavaliers » »  : […] La lutte contre la guerre est le thème majeur des trois comédies qui précèdent. On le retrouve dans les autres pièces puisqu'il était toujours d'actualité. Mais on ne peut lutter contre la guerre sans dénoncer les fauteurs de guerre, et, au premier rang de ceux-là, se trouvaient les démagogues, dont Cléon, chef du parti démocratique jusqu'en 421, est le plus en vue. Violemment pris à partie dans […] Lire la suite

ATHÈNES

  • Écrit par 
  • Guy BURGEL, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 16 981 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La guerre du Péloponnèse »  : […] Les prétentions d'Athènes à l'hégémonie et son attitude intransigeante dressent contre elle les Péloponnésiens, notamment les Lacédémoniens et les Corinthiens. Le conflit éclate en 431 et dure près de trente ans, conduit de part et d'autre avec un acharnement désespéré. Périclès mort en 429, aucun homme de premier plan ne le remplace pour conseiller le démos. La guerre se traîne avec diverses alte […] Lire la suite

Les derniers événements

8-15 novembre 1991 • France • Conflits sociaux chez Renault.

Le 8, après la signature par la C.G.T. et la C.F.D.T. d'un protocole d'accord salarial et malgré l'opposition des grévistes, minoritaires dans l'entreprise, le travail reprend à l'usine Renault de Cléon (Seine-Maritime), paralysée depuis le 17 octobre. Fabriquant des moteurs et des boîtes [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Claudine LEDUC, « CLÉON (mort en 422 av. J.-C.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cleon/