EUGÈNE III, BERNARDO PAGANELLI DI MONTEMAGNO (mort en 1153) pape (1145-1153)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pape italien né près de Pise à une date inconnue et mort le 8 juillet 1153 à Tivoli, non loin de Rome. Bernardo Paganelli di Montemagno est un disciple de saint Bernard de Clairvau. Il est abbé du monastère cistercien de Saint-Vincent-et-Saint-Anastase à Rome (aujourd'hui l'abbaye de Tre Fontane) lorsqu'il est élu pape le 15 février 1145, puis intronisé le 18 février sous le nom d'Eugène III. L'élection inhabituelle d'un ecclésiastique extérieur au conclave provoque une émeute populaire à Rome, obligeant le nouveau pontife à fuir la cité. En 1144, comme tant d'autres en Europe occidentale, c'est avec consternation qu'il apprend la chute du comté d'Édesse, capitale du premier royaume latin d'Orient fondé par les croisés, tombé aux mains des Turcs. Profitant de l'état d'anarchie qui règne à Rome, Arnaud de Brescia, le réformateur extrémiste italien qui s'oppose depuis toujours au pouvoir temporel de la papauté, entre dans la ville et contraint le pape à s'exiler au début de 1146. Alors qu'il est en France (1147), Eugène III presse le roi Louis VII le Jeune de mener une croisade pour la libération d'Édesse, et invite saint Bernard de Clairvaux à la prêcher. Cette deuxième croisade, impressionnante entre toutes par son ampleur, se soldera pourtant par un échec retentissant.

Rentré en Italie en juin 1148, Eugène III excommunie Arnaud de Brescia en juillet de la même année au motif que celui-ci avait dénoncé le pape comme étant « un homme de sang » et fomenté la révolte contre la papauté. Siégeant hors de Rome pendant la plus grande partie de son pontificat à cause de l'hostilité du nouveau sénat restauré au Capitole, Eugène III tient de nombreux conciles régionaux. En 1153, il signe le traité de Constance avec Frédéric Ier Barberousse, successeur de Conrad III sur le trône du Saint Empire romain germanique, fixant les conditions du couronnement à Rome de celui-ci. Le pape mourra avant que Frédéric ait pu se rendre en Italie. Il sera béatifié le 3 octobre 1872.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  EUGÈNE III, BERNARDO PAGANELLI DI MONTEMAGNO (mort en 1153) pape (1145-1153)  » est également traité dans :

ARNAUD DE BRESCIA (1090 env.-1155)

  • Écrit par 
  • Gilbert GIANNONI
  •  • 980 mots

« Arnaud, originaire de Brescia » : par Otton de Freisingen ( Chronica sive historia de duabus civitatibus , et Gesta Friderici imperatoris ) et par Gunther, ses contemporains (à une cinquantaine d'années près pour le second), on n'en saura pas plus quant à sa date de naissance. On s'accorde à la situer à la fin du xi e siècle. Il est certain qu'A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arnaud-de-brescia/#i_86688

Pour citer l’article

« EUGÈNE III, BERNARDO PAGANELLI DI MONTEMAGNO (mort en 1153) pape (1145-1153) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugene-iii-bernardo-paganelli-di-montemagno-pape/