ÉTIENNE-MARTIN MARTIN ÉTIENNE dit (1913-1995)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dominé par une inspiration lyrique et baroque, servi à la fois par une exceptionnelle rapidité de la transcription plastique et une aisance remarquable dans l'improvisation poétique, l'œuvre du sculpteur français Étienne-Martin s'inscrit dans une sorte de fantaisie occulte et envoûtante qui le situe bien davantage dans les chemins marginaux empruntés par Antonio Gaudí et le facteur Cheval que dans les grands courants cubiste ou constructiviste, qui ont le plus souvent présidé à l'élaboration de la sculpture contemporaine. Étienne-Martin est né à Loriol dans la Drôme. Élève à l'école des Beaux-Arts de Lyon, il arrive à Paris en 1933, où il travaille dans l'atelier de Charles Malfray à l'académie Ranson. Ses amis s'appellent Le Moal, Bertholle, Manessier, François Stahly ; les éléments déterminants de ces années de formation, qui dureront jusqu'à la déclaration de guerre en 1939, semblent avoir été d'abord une rencontre capitale avec Marcel Duchamp (1936), puis en 1947 celle de cet étonnant personnage que fut Gurdjieff dont il fréquentera la communauté pendant une dizaine d'années. En 1947, Henri-Pierre Roché (le futur romancier de Jules et Jim) lui fait rencontrer Brancusi, Dubuffet, Henri Michaux. En 1968, Étienne-Martin est nommé chef d'atelier d'art monumental à l'École des beaux-arts, où il enseignera jusqu'en 1983. Dès ses premières œuvres, d'étranges assemblages d'étoffes et de ficelles qu'il triture et mêle, cet artiste insolite, un des plus secrets et des plus solitaires de notre temps, ne se préoccupe que du contact primordial avec le matériau. Seuls l'intéressent le premier jet, la taille directe sur bois et le plâtre éphémère et destructible, qui permettent une transcription immédiate et spontanée. Matérialisation brutale et grossière (à laquelle on a parfois reproché son côté inachevé) des choses vécues et senties par l'artiste, l'œuvre sculpté d'Étienne-Martin s'inscrit autour de quelques grands thèmes qu'il reprend sans cesse et dont il a lui-même dé [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Maïten BOUISSET, « ÉTIENNE-MARTIN MARTIN ÉTIENNE dit (1913-1995) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-martin/