JANNINGS EMIL (1884-1950)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né en Suisse, le pays de sa mère, d'un père américain d'origine allemande, Emil Jannings (de son vrai nom Janenz) a été un des grands acteurs du cinéma muet allemand et son nom reste attaché à de grands classiques signés Lubitsch, Leni, Murnau, Sternberg. Il connut les fastes de Hollywood et, après être revenu en Allemagne où il retrouva son rang de grande vedette dans L'Ange bleu aux côtés de la jeune Marlene Dietrich, il s'adapta sans problème de conscience aux objectifs du Docteur Goebbels en matière de cinéma, incarnant quelques grandes figures célébrées par le régime, avec brio souvent, mais aussi avec un certain académisme.

Acteur sur les scènes de théâtre de province, introduit très jeune auprès de Max Reinhardt en 1915 par son collègue Werner Krauss (dont la carrière sera semblable à la sienne jusqu'en 1945), Emil Jannings est aussitôt engagé dans les studios de cinéma berlinois, comme beaucoup d'acteurs de Reinhardt. Le succès vient très vite, avec notamment Die Ehe der Luise Rohrbach (Rudolf Biebrach, 1916), première confrontation avec une des stars de l'époque, Henny Porten. Pilier de la UFA récemment fondée, il triomphe dans les films à costumes, les reconstitutions historiques et les adaptations de grandes œuvres théâtrales. Il tourne une série de films populaires sous la direction de Lubitsch : Kohlhiesels Töchter (1920) et Anna Boleyn (1920) en compagnie d'Henny Porten, La Du Barry (1919) et Das Weib des Pharao (1921) en compagnie de Pola Negri. Grâce à ces films, Hollywood s'intéresse à lui, comme à l'actrice, comme à Lubitsch. Emil Jannings reste à Berlin jusqu'en 1926, et participe à des œuvres qui sont parmi les plus caractéristiques de cet âge d'or du cinéma allemand. Dans le genre historique qu'il semble affectionner, il est Danton dans le film de Buchowetski inspiré de la pièce de Büchner, f [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  JANNINGS EMIL (1884-1950)  » est également traité dans :

L'ANGE BLEU, film de Josef von Sternberg

  • Écrit par 
  • Michel MARIE
  •  • 985 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les pièges de l'amour »  : […] Le roman, comme le scénario de départ, ont pour personnage principal le professeur Immanuel Rath qu'incarne, non sans cabotinage, le très célèbre Emil Jannings. Jannings est la grande star allemande de l'époque. Il a été Le Dernier des hommes ( Der letzte Mann , 1924), Tartuffe (1925) et même le diable de Faust (1926) chez F. W. Murnau. Fasciné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-ange-bleu/#i_37297

Pour citer l’article

Daniel SAUVAGET, « JANNINGS EMIL - (1884-1950) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/emil-jannings/