SEYMOUR EDWARD, 1er duc de Somerset (1506 env.-1552)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Beau-frère d'Henri VIII d'Angleterre, oncle du prince héritier Édouard, Edward Seymour se trouve curieusement le beau-frère de la huitième femme d'Henri VIII, Catherine Parr, qui épouse son frère, Thomas Seymour, à la mort du roi. Protégé de Henri VIII, qui lui accorde en 1537 le titre de comte de Hertford, il se signale par un génie militaire certain en Écosse et en France (1544) ; il aura encore l'occasion de le démontrer sous le règne suivant et remportera, en septembre 1547, sur les Écossais, la grande victoire de Pinkie. Devant faire partie du Conseil de régence, Seymour obtient, lors de l'avènement d'Édouard VI, le titre de duc de Somerset et la fonction de lord-protecteur. Généreux et humain, conscient des maux qui affectent la paysannerie pauvre et attentif aux excès des enclosures, il encourra bien des haines en paraissant encourager par ses idées la grande révolte du Norfolk, dirigée par Robert Ket qui se réclamera ouvertement des espoirs qu'il a suscités. Favorable à une réforme religieuse plus poussée, il partage avec le très jeune souverain la responsabilité d'avoir imprimé un caractère protestant à la Réforme anglaise et d'avoir promulgué le premier Acte d'uniformité en 1549 ; il paraîtra cependant encore trop timide aux yeux de plus radicaux que lui. Impitoyable à l'occasion, il fait arrêter, à la fin de 1548, son frère Thomas, qu'il avait fait grand amiral et qui complotait contre lui : il le fera exécuter l'année suivante et ce fratricide, politiquement fondé, lui sera reproché. Maladroit dans le choix de son entourage, il a favorisé l'ascension du comte de Warwick : celui-ci devient son grand rival au Conseil, le fait arrêter quelques mois à la fin de 1549 et au début de 1550 et, en 1552, le fera définitivement condamner sous l'accusation de trahison et de félonie. Plus populaire que son successeur, il aura été la victime des méfiances de l'aristocratie, de l'impatience des réformateurs religieux, de ses propres échecs à l'extérieur et surtout de son manque de jugement.

—  Roland MARX

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification


Autres références

«  SEYMOUR EDWARD, 1 er duc de Somerset (1506 env.-1552)  » est également traité dans :

DUDLEY JOHN (1501-1553) comte de Warwick puis duc de Northumberland

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 576 mots

Homme politique anglais né le 22 août 1501, mort à Londres le 22 août 1553. Fils d'Edmond Dudley, exécuté par le roi Henri VIII en 1510, John Dudley devient gouverneur de Calais, alors occupé par les Anglais, en 1538. En 1542, il est nommé vicomte Lisle et grand amiral. Il sert sous les ordres d'Édouard Seymour, comte d'Hertford, lors de l'invasion de l'Écosse en 1544. En septembre de la même an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-dudley/#i_36010

ÉDOUARD VI (1537-1553) roi d'Angleterre (1547-1553)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 637 mots
  •  • 1 média

Seul héritier mâle de Henri VIII, fils de Jane Seymour, Édouard devient roi à l'âge de neuf ans et meurt à quinze. Malgré une précocité intellectuelle attestée par ses écrits, un intérêt passionné pour les choses de la religion (« nouveau Josias », selon Calvin), une attention croissante prêtée aux affaires publiques, il a souvent été l'instrument de son entourage ; de santé très fragile, syphilit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-vi/#i_36010

HENRI VIII (1491-1547) roi d'Angleterre (1509-1547)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 3 969 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'habileté internationale »  : […] La politique extérieure, par contre, n'a guère varié dans sa pratique du jeu de basculement entre Valois et Habsbourg. Pendant plusieurs années, on vit une paix précaire et un rapprochement avec la France que symbolisent un traité d'amitié en 1532, suivi d'un pacte pour s'opposer en commun à l'expansion ottomane. Mais la lutte d'influence des deux monarchies amène de vifs affrontements à propos de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-viii/#i_36010

SEYMOUR LES

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 258 mots

Une des plus grandes familles aristocratiques anglaises, les Seymour ont voulu trouver des ancêtres jusque dans l'entourage immédiat de Guillaume le Conquérant. Au début du xvi e  siècle, ils constituèrent une importante famille de la gentry du Yorkshire. Leur ascension est liée au service du roi, mais aussi, pour beaucoup, à Jeanne Seymour, troisième femme de Henri VIII, qui meurt après avoir don […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-seymour/#i_36010

Pour citer l’article

Roland MARX, « SEYMOUR EDWARD, 1er duc de Somerset (1506 env.-1552) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-seymour/