BUCHNER EDUARD (1860-1917)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chimiste allemand né à Munich et mort à Focṣani (Roumanie). Eduard Buchner effectue ses études de chimie à Munich sous la direction d'Adolf von Baeyer. Sous l'influence de son frère Hans, qui deviendra un bactériologiste connu, il s'intéresse à l'étude de la fermentation alcoolique, mais ses recherches sont d'abord orientées vers la chimie organique. Il soutient son doctorat en 1888, devient assistant de Baeyer en 1890 et publie entre 1885 et 1905 de nombreux articles de synthèse organique.

Eduard Buchner

Eduard Buchner

Photographie

L'Allemand Eduard Buchner (1860-1917) est lauréat du prix Nobel de chimie, en 1907, pour l'étude des fermentations enzymatiques. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Grâce à Bayer, il dispose en 1891 d'un petit laboratoire pour ses recherches personnelles. Son frère lui suggère d'essayer de broyer les cellules de levures et d'extraire le suc intracellulaire ; on venait de montrer que le sérum sanguin possède des propriétés antiseptiques envers des bactéries et les deux frères Buchner pensent que le suc de levures peut présenter également un intérêt thérapeutique. La difficulté était de pouvoir rompre les membranes des cellules sans altérer les structures chimiques de leurs composants. Les supérieurs de Buchner à l'université de Munich jugent ses idées totalement dépourvues d'intérêt et refusent de soutenir ses recherches. Buchner accepte alors en 1893 un poste à l'université de Kiel puis, en 1896, à l'université de Tübingen. Cette même année, alors qu'il passe ses vacances à Munich dans le laboratoire de son frère devenu professeur, Buchner réalise l'expérience qui va révolutionner la biochimie naissante. Il broie dans un mortier de la levure mélangée à du sable et à de la terre de diatomées. La pâte plastique obtenue, enveloppée dans un tissu, est soumise à l'action d'une presse hydraulique et le suc exprimé est recueilli ; tout cela réalisé uniquement par des moyens mécaniques, sans utilisation de températures élevées ou d'agents chimiques qui auraient pu modifier les structures. Buchner constate alors que le suc inerte obtenu par broyage des cellules est capable de provoquer la fermentation du sucre, en donnant de l' [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-Sud-XI-Orsay

Classification


Autres références

«  BUCHNER EDUARD (1860-1917)  » est également traité dans :

ISOLEMENT DE LA ZYMASE

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 226 mots

Eduard Büchner (1860-1917) publie en 1897 La Fermentation alcoolique en milieu acellulaire, article qui ranime la controverse sur les fermentations. En effet, entre 1830 et 1860, deux théories contradictoires s'étaient affrontées : pour les chimistes A. von Baeyer (1835-1917) et J. von Liebig (1803-1873 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isolement-de-la-zymase/#i_6880

ENZYMES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 12 668 mots
  •  • 10 médias

L' histoire des enzymes (et de leur science, l'enzymologie) ne remonte guère avant le début du xix e  siècle. Certes, on connaissait auparavant les modifications de substances organiques en présence d'extraits animaux ou végétaux, l'action des sucs digestifs sur les aliments ou sur la coagulation du lait, par exemple. Les fermentations étaient conn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enzymes/#i_6880

FERMENTATIONS

  • Écrit par 
  • Claude LIORET
  •  • 3 943 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La fermentation alcoolique »  : […] La fermentation alcoolique est la plus anciennement étudiée. Elle correspond à la transformation des sucres en alcool éthylique et anhydride carbonique. Elle est utilisée pour la fabrication de toutes les boissons alcooliques (en particulier le vin). Par le gaz carbonique dégagé, elle intervient dans la levée de la pâte en boulangerie et en pâtiss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fermentations/#i_6880

FERMENTATIONS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 519 mots

1789 Dans son Traité élémentaire de chimie , A. Lavoisier (1743-1794) décrit la « fermentation vineuse » comme une division du sucre en deux portions (alcool et acide carbonique), division réalisée par un « ferment ». 1833 A. Payen (1795-1871) et J.-F. Persoz (1805-1868) isolent de grains d'orge germés la « diastase », une substance protéique cap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fermentations-reperes-chronologiques/#i_6880

Pour citer l’article

Georges BRAM, « BUCHNER EDUARD - (1860-1917) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eduard-buchner/