ÉDÉSIUS saint (IVe s.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Compagnon de voyage puis de captivité de saint Frumentius, premier évêque d'Éthiopie, Édésius n'a pas été vénéré comme saint alors que Frumentius devint un saint très populaire. Quand Frumentius alla rendre visite à saint Athanase, patriarche d'Alexandrie, Édésius rentra dans sa ville de Tyr et c'est là qu'il raconta leur aventure à Rufin, qui est le seul à l'avoir transmise.

—  Jacques DUBOIS

Écrit par :

  • : moine bénédictin, directeur d'études à l'École pratique des hautes études (IVe section)

Classification

Autres références

«  ÉDÉSIUS saint ( IV e s.)  » est également traité dans :

FRUMENTIUS saint (315 env.-env. 380)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 262 mots

Au temps de l'empereur Constantin, un certain Meropios de Tyr, accompagné de ses deux disciples Frumentius (ou Frumence) et Édésius, fut, en revenant des Indes, obligé d'aborder au port d'Adoulis en Éthiopie (au sud de Massaouah). Passagers et matelots furent tous massacrés à l'exception de Frumentius et d'Édésius, qui furent réduits en esclavage et conduits au roi d'Axoum, Ella Amida. Édésius dev […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jacques DUBOIS, « ÉDÉSIUS saint (IVe s.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/edesius-saint/