EBOLA (VACCIN CONTRE LE VIRUS)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La fièvre Ebola est une fièvre hémorragique qui touche l’homme et les grands singes. Elle est provoquée par un virus à ARN qui appartient à une famille de filovirus dite Ebola, d’après le nom du premier virus découvert (EBOV pour Ebolavirus – anciennement appelé virus Zaïre). On connaît actuellement cinq groupes de virus qui lui sont apparentés et qui partagent environ 60 p. 100 de leur génome, mais diffèrent significativement pour le reste d’un type à un autre. Ces différences sont responsables d’un pouvoir pathogène très variable, allant d’une quasi-innocuité pour l’homme dans le cas du virus dit Reston à une mortalité proche de 80 p. 100 pour le virus EBOV (responsable de l’épidémie de 2013-2015). Jusqu’en 2013, les poussées épidémiques de ces fièvres avaient été essentiellement localisées et rapidement circonscrites, ne provoquant qu’un petit nombre de décès dans les populations concernées. De ce fait, la production de médicaments ou de vaccins contre les virus de type Ebola ne constituait pas une priorité pour la recherche pharmaceutique.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : chercheur en histoire des sciences, université Paris-VII-Denis-Diderot, ancien chef de service à l'Institut Pasteur

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Gabriel GACHELIN, « EBOLA (VACCIN CONTRE LE VIRUS) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ebola-vaccin-contre-le-virus/