EBOLA (VACCIN CONTRE LE VIRUS)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le triomphe des vaccins à acides nucléiques

Depuis ce premier succès, deux autres vaccins à ADN qui étaient encore en développement en 2015-2016, ont reçu en 2020 l’autorisation d’utilisation en situation d’urgence. Ils sont également dirigés contre le sous-type Zaïre et leur principe est le même que pour le vaccin précédent.

Le vaccin Zabdeno® (Ad26.ZEBOV) de la société Janssen est construit sur la base d’un vecteur adénovirus du rhume humain (AdVac) breveté par la firme Johnson & Johnson. Le vaccin Mvabea®, produit également par Janssen, utilise un vecteur viral MVA-BN dérivé du virus de la variole et mis au point par la société danoise Bavarian Nordic. Ces deux vaccins sont utilisés conjointement, avec une première injection du mélange puis, huit semaines plus tard, une seconde de Mvabea® seul. Le niveau de protection atteint est encore inconnu.

Au-delà du cas particulier des vaccins contre le virus Ebola, leur mise au point est remarquable sous deux aspects. Le premier est la place novatrice occupée par des start-up de biotechnologie dans la conception des vecteurs viraux et celle des vaccins stricto sensu. Le second est la rapide montée en puissance des vaccins à acides nucléiques, relativement faciles à concevoir, à adapter et à produire, dès lors que l’on sait avec quelle protéine vacciner.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : chercheur en histoire des sciences, université Paris-VII-Denis-Diderot, ancien chef de service à l'Institut Pasteur

Classification

Les derniers événements

2-25 septembre 2014 Afrique de l'Ouest. Mobilisation internationale contre le virus Ebola

virus Ebola. L'O.N.G., très présente sur le terrain, critique le retard de la prise en compte de ce fléau par l’O.M.S. et l'insuffisance de son action contre une épidémie qui a débuté en mars et a déjà fait près de deux mille morts en Guinée, au Liberia, au Nigeria et en Sierra Leone. Le 5, l'Union européenne annonce le déblocage d'une aide de 140 […] Lire la suite

8-28 août 2014 Afrique de l'Ouest. Aggravation de l'épidémie de fièvre Ebola

virus sont signalées en République démocratique du Congo. Le 12, l'O.M.S. autorise le recours à des vaccins et traitements expérimentaux contre le virus Ebola, non encore évalués sur l'homme. Le 28, tandis que les ministres de la Santé de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest, réunis à Accra (Ghana), peinent à adopter des mesures […] Lire la suite

2-3 juillet 2014 Afrique de l'Ouest. Épidémie de fièvre Ebola

Ebola. Depuis mars, celle-ci a déjà contaminé sept cent cinquante personnes, dont quatre cent quarante-cinq sont décédées, en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone. Il n'existe ni vaccin ni traitement contre ce virus très contagieux. L'épidémie, la plus forte enregistrée depuis la découverte du virus en 1976, continue de progresser: on compte près  […] Lire la suite

12 mai 1995 Zaïre. Rapport de l'Organisation mondiale de la santé sur le virus Ebola

virus Ebola dans l'épidémie de fièvre hémorragique qui frappe depuis le début d'avril la ville de Kikwit, à l'est de Kinshasa. Le virus avait été identifié en 1976 à l'occasion d'une première épidémie dans la région de la rivière Ebola, dans le nord du pays, qui avait alors fait environ quatre cents victimes. L'épidémie, qui s'éteint dans le courant […] Lire la suite

Pour citer l’article

Gabriel GACHELIN, « EBOLA (VACCIN CONTRE LE VIRUS) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ebola-vaccin-contre-le-virus/