EAUX MINÉRALES & THERMOMINÉRALES

Naturelles, les eaux minérales sont des eaux spécifiquement caractérisées par leur teneur en sels dissous, leur température et les gaz qu'elles contiennent. Du fait de leur composition, où interviennent encore des éléments en traces, les eaux minérales ont souvent une action bénéfique du type homéopathique dans le traitement de certaines maladies. La dégradation des propriétés thérapeutiques de beaucoup d'eaux minérales, lors de leur mise en bouteilles, est probablement due à la floculation d'une partie de leurs constituants.

Une source est dite thermominérale lorsque sa température est supérieure de plus de 5 0C à la température moyenne de la zone d'émergence. La plupart des eaux minérales ont une radioactivité temporaire (corps radioactifs à courte durée de vie tels que le radon) et/ou permanente (sels de radium dissous), qui proviennent de la radioactivité naturelle de roches plutoniques, telles que le granite, ou de certaines roches sédimentaires : c'est ainsi que les eaux de Spa (Belgique) doivent leur radioactivité à celle des schistes noirs de Stavelot.

Parmi les substances contenues dans les eaux, les sels dissous sont quantitativement les plus importants, mais ils se trouvent sous une forme dissociée, ce qui rend leur reconstitution difficile. Aussi, les résultats des analyses chimiques sont le plus souvent présentés sous la forme ionique. Parmi les anions, le chlore, auquel sont parfois associés l'iode (Vichy, Bourbon-l'Archambault) et le brome mais en beaucoup plus faibles quantités, est le plus commun et provient principalement de la dissociation des chlorures naturels (halite et sylvine). Le soufre, généralement sous forme de sulfates, est courant et trouve son origine soit dans la dissociation des sulfures (pyrite), soit des sulfates (gypse). Les anions carboniques sont très largement répandus et rarement absents. Le fluor se rencontre dans de nombreuses sources (Vichy, Luchon), tandis que l'arsenic est plus rare (La Bourboule). Parmi les cations, le sodium [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : docteur de troisième cycle, assistant au laboratoire de pétrographie-volcanologie, Orsay

Classification


Autres références

«  EAUX MINÉRALES & THERMOMINÉRALES  » est également traité dans :

CAUCASE

  • Écrit par 
  • André BLANC, 
  • Georges CHARACHIDZÉ, 
  • Louis DUBERTRET, 
  • Silvia SERRANO
  • , Universalis
  •  • 17 100 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La haute chaîne »  : […] l'activité reste constante et qui traversent des formations quaternaires. L'importance des sources thermales et minérales qui jalonnent les failles a fait du Caucase, dès l'époque tsariste, la région balnéaire de la Russie (le nom de Tbilissi signifie en géorgien « soufre ») ; Mineralnye Vody et Kislovodsk (avec la célèbre eau de « Narzan ») […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caucase/#i_46351

EAU - Les défis de l'eau

  • Écrit par 
  • Ghislain de MARSILY
  •  • 7 681 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Eau potable et assainissement »  : […] La consommation des eaux de source ou minérales naturelles vendues en bouteille va sans cesse croissant : elle est actuellement de l'ordre de 130 l/habitant par an en France, plus en Italie et en Allemagne, beaucoup moins dans les pays anglo-saxons. En Europe, elle se justifie par la saveur de ces eaux (absence de chlore, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eau-les-defis-de-l-eau/#i_46351

EAUX THERMALES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 400 mots
  •  • 1 média

Une source ou un courant d'eau thermale ou minérale qui est utilisé pour la boisson ou le bain est dénommé spa par les Anglo-Saxons en référence à la ville d'eaux belge des environs de Liège qui porte ce nom et qui est emblématique du « voyage aux eaux » en raison des propriétés réputées curatives de ses sources […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eaux-thermales/#i_46351

GÉOTHERMIE

  • Écrit par 
  • Jean GOGUEL, 
  • Jacques VARET
  •  • 14 591 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Types de champs géothermiques exploitables »  : […] l'eau s'infiltre, se réchauffe en profondeur et remonte vers la surface en donnant des sources thermales. Les calories peuvent alors être extraites en surface, ce qui s'est fait depuis l'époque romaine et même avant. La production peut être améliorée par la réalisation de forages de faible profondeur permettant l'utilisation directe de la chaleur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geothermie/#i_46351

HYDROGÉOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jacques MUDRY
  •  • 5 720 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Minéralisation »  : […] L’eau souterraine est à la fois un solvant des minéraux et un vecteur des ions mis en solution. Selon l’altérabilité et la solubilité des minéraux de l’aquifère, ainsi que les conditions physico-chimiques du milieu (température, pH, potentiel redox), la minéralisation de l’eau pourra aller de quelques milligrammes à quelques grammes par litre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hydrogeologie/#i_46351

THÉRAPEUTIQUE - Thermalisme

  • Écrit par 
  • François BESANÇON
  •  • 3 379 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les eaux minérales »  : […] L'eau est un minéral, mais la dénomination d'eau minérale est réservée très souvent aux eaux douées de propriétés thérapeutiques et utilisées conformément à des règles qui garantissent leur pureté bactériologique et la stabilité de leur composition chimique. Le captage et le conditionnement doivent préserver leur caractère naturel. Par exemple, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-thermalisme/#i_46351

VICHY

  • Écrit par 
  • Christian JAMOT
  •  • 710 mots
  •  • 1 média

Mais, entre-temps, Vichy s'est industrialisée. L'industrie est d'abord fille du thermalisme et, dès le xixe siècle, on embouteille l'eau minérale (sources Célestins, Saint-Yorre). Cette activité entraîne la production verrière (à Saint-Yorre), l'industrie du capsulage, et l'impression des étiquettes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vichy/#i_46351

VOLCANISME ET VOLCANOLOGIE

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • Jean-François LÉNAT, 
  • Haroun TAZIEFF, 
  • Jacques VARET
  •  • 14 530 mots
  •  • 43 médias

Dans le chapitre « Formes d'activité paravolcanique »  : […] Les sources chaudes et sources thermominérales, contrairement à certaines idées reçues qui les faisaient considérer comme « juvéniles », sont d'origine essentiellement superficielle. Les eaux météoriques, s'infiltrant en profondeur, atteignent des zones où elles s'échauffent, parfois jusqu'à des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volcanisme-et-volcanologie/#i_46351

Pour citer l’article

Jean-Pierre GIBERT, « EAUX MINÉRALES & THERMOMINÉRALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eaux-minerales-et-thermominerales/