DRAKE sir FRANCIS (1545-1596)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Navigateur anglais, né en 1545 près de Tavistock, dans le Devonshire, et mort en 1596 au large de Portobelo (Panamá).

Francis Drake grandit dans un milieu de navigateurs. Enfant, il travaille comme mousse. À 20 ans, il navigue avec le pirate anglais John Hawkins, jusqu'en Guinée, sur la côte ouest de l'Afrique, pour y chercher des esclaves. Capitaine de vaisseau sous le commandement d'Hawkins, il est à ses côtés quand les Espagnols attaquent la flotte anglaise près du port de Veracruz, au Mexique. Seuls deux navires anglais réchappent à la bataille, et Francis Drake perd pratiquement tout ce qu'il possède. Il ne pardonnera jamais aux Espagnols ni leur traîtrise, ni les traitements cruels qu'ils infligent aux prisonniers à cette occasion. Il consacrera le reste de sa vie à se battre sans répit contre l'Espagne.

Francis Drake constitue sa propre bande de corsaires et effectue trois expéditions très lucratives au Nouveau Monde, pillant les colonies espagnoles et détruisant les bateaux espagnols. En 1572, il se lance dans la traversée de l'isthme de Panamá. Du haut d'un arbre, il aperçoit pour la première fois l'océan Pacifique.

La grande expédition de Francis Drake autour du monde, entre 1577 et 1580, est secrètement financée par la reine d'Angleterre Élisabeth Ire et les membres de son conseil partisans de la guerre. Ils espèrent mettre un terme au monopole commercial espagnol dans le Pacifique. Francis Drake part avec cinq navires. Il a l'intention de passer par le détroit de Magellan, à l'extrémité méridionale de l'Amérique du Sud, puis d'explorer les eaux qu'il a aperçues depuis l'isthme de Panamá. Une fois le détroit franchi, le bateau de Francis Drake, la Biche d'or, continue seul, les autres ayant rebroussé chemin ou s'étant perdus. En remontant le long de la côte ouest de l'Amérique du Sud, Drake pille des colonies espagnoles au Chili et au Pérou, et capture des navires chargés de trésors à destination du Panamá.

Francis Drake fait voile au nord et revendique la côte de la Californie au nom de la reine d'Angleterre. Afin d'éviter d'affronter l'ire des Espagnols en revenant sur ses pas, il décide de rentrer en faisant le tour du monde, à l'instar de Magellan. Il traverse l'océan Pacifique et l'océan Indien et atteint l'Atlantique en contournant le cap de Bonne-Espérance. Il arrive en Angleterre en septembre 1580, presque trois ans après son départ, ayant réalisé le second voyage de circumnavigation. Il reçoit un accueil chaleureux. Élisabeth Ire, qui prend sa part du butin, lui fait l'honneur de venir dîner à bord de son navire et l'arme chevalier.

C'est pendant la guerre contre l'Espagne qui éclate en 1585 que sir Francis Drake remporte sa plus grande victoire. Après avoir une fois de plus pillé des colonies espagnoles aux Antilles, il mène, sur le chemin du retour, une expédition audacieuse dans le port de Cadix en Espagne. Il y détruit tant de vaisseaux que les Espagnols doivent retarder d'une année l'expédition qu'ils préparaient pour envahir l'Angleterre. Sir Francis Drake revient en triomphateur.

Lorsque les lourds vaisseaux espagnols de l'Invincible Armada font voile vers la Manche en 1588, sir Francis Drake, vice-amiral de la flotte anglaise, joue un rôle prépondérant dans les combats qui ont lieu du 31 juillet ou 8 août 1588 et qui s'achèvent par la retraite des Espagnols. Au cours de ce conflit, sir Francis Drake affronte un galion commandé par Don Pedro de Valdez, l'un des principaux instigateurs de l'expédition de l'Armada en Angleterre. En apprenant qu'il doit affronter l'audacieux El Draque (« le dragon »), Don Pedro de Valdez et son équipage se rendent immédiatement.

Huit années plus tard, en janvier 1596, lors d'une dernière expédition contre les Espagnols dans les Antilles, sir Francis Drake tombe malade et meurt à bord de son navire près de la côte de Panamá. Il aura contribué, plus qu'aucun autre corsaire anglais, à rendre l'Angleterre maîtresse des océans.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Autres références

«  DRAKE sir FRANCIS (1545-1596)  » est également traité dans :

ATLANTIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jacques GODECHOT, 
  • Clément THIBAUD
  •  • 13 638 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La lutte pour la maîtrise des routes de l'Atlantique »  : […] Pour les Portugais, la principale route transatlantique est celle qui longe les côtes d'Afrique et qui, par le cap de Bonne-Espérance, mène aux Indes. La route du Brésil n'est pour eux qu'un embranchement. Les Portugais n'établirent que tardivement la distinction entre vaisseaux de guerre et navires de commerce. Ils armèrent de canons leurs caraques et leurs galions afin que ces bâtiments pussen […] Lire la suite

AUSTRAL OCÉAN ou OCÉAN GLACIAL ANTARCTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 3 793 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Histoire de l'exploration »  : […] En dehors de quelques incursions de Francis Drake dans les eaux du détroit qui porte son nom, au sud du cap Horn, à la fin du xvi e  siècle, et du voyage au cours duquel le Malouin Jean-Baptiste Bouvet de Lozier découvrit, en 1739, les îles qui portent son nom, l'océan Austral n'a été pénétré que vers 1770, par les explorations presque simultanées de James Cook (1768-1771 et 1772-1775), du Maloui […] Lire la suite

ÉLISABETH Ire (1533-1603) reine d'Angleterre (1558-1603)

  • Écrit par 
  • André BOURDE
  •  • 5 901 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La lutte contre l'Espagne »  : […] L' épisode dramatique de la lutte contre l'Espagne doit être replacé dans le contexte de la lutte acharnée entre catholiques et protestants qui ensanglante alors toute l'Europe. En face de Philippe II, champion du catholicisme, la reine d'Angleterre apparaît comme le champion du protestantisme. En fait, son scepticisme pratique ne lui fait considérer les passions religieuses que comme des prétexte […] Lire la suite

Pour citer l’article

« DRAKE sir FRANCIS - (1545-1596) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/drake-sir-francis/