CRISE DE 1929

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La crise qui éclate à Wall Street le 24 octobre 1929, le « jeudi noir », se traduit par un effondrement de la valeur des actions (de plus d'un tiers à la fin de l'année). La crise boursière entraîne une crise des banques, qui ont largement spéculé en Bourse, une paralysie du crédit et une crise industrielle de surproduction, d'autant plus forte que l'endettement des Américains et des entreprises s'était lourdement accru dans les années 1920. En fait, la crise a commencé dès 1928 en Allemagne : les capitaux américains, doutant de sa stabilité, ont quitté le pays pour se tourner vers Wall Street qui bénéficie alors d'une forte hausse des actions. La spéculation boursière, alimentée par le crédit facile, est devenue une issue pour des capitaux confrontés à un tassement des profits dans les secteurs de la consommation (automobile, bâtiment). La crise a été d'autant plus forte que le décalage s'est creusé entre l'envolée des cours boursiers et le tassement de la production réelle. La crise américaine se communique au reste du monde par la chute des cours boursiers, le protectionnisme américain, le rapatriement des capitaux américains, la chute des prix sur le marché mondial. Après l'échec de la conférence de Londres en juin 1933, les nations cherchent une issue dans des dévaluations monétaires qui aggravent le protectionnisme. La spirale déflationniste est liée alors à l'effondrement spectaculaire du commerce international, au chômage massif qui provoque la dépression du pouvoir d'achat à un moment où il n'existe pas de salaire social, à la réduction de la production et à la chute des investissements de plus d'un tiers aux États-Unis.

Crise de 1929

vidéo : Crise de 1929

vidéo

Le krach qui se produit à Wall Street le 24 octobre 1929 est un événement considérable. L'effondrement des cours de la Bourse de New York provoque l'affolement des milieux financiers. Rapidement, la crise financière s'étend à l'ensemble de l'économie américaine, puis à l'économie... 

Crédits : The Image Bank

Afficher

—  Francis DEMIER

Écrit par :

Classification

Autres références

«  CRISE DE 1929  » est également traité dans :

KRACH DE WALL STREET

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 209 mots
  •  • 1 média

Le 24 octobre 1929 est resté comme le « jeudi noir » de l'histoire du xxe siècle. Ce jour-là, treize millions d'actions furent offertes à la vente à Wall Street, la Bourse de New York ; l'offre étant bien supérieure à la demande, les cours s'effondrèrent, inaugurant une chute des valeurs boursières qui se po […] Lire la suite

AFRIQUE (Histoire) - De l'entrée dans l'histoire à la période contemporaine

  • Écrit par 
  • Hubert DESCHAMPS, 
  • Jean DEVISSE, 
  • Henri MÉDARD
  •  • 9 664 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le second colonialisme : le colonialisme développementaliste »  : […] La crise de 1929, qui atteint l'Afrique au cours des années 1930, va ruiner cette forme d'exploitation coûteuse d'un point de vue humain et peu efficace d'un point de vue économique. Entre 1939 et 1945, la survie de ce système est toutefois assurée par les nécessités de l'effort de guerre. D'un usage plus systématique dans les colonies françaises que dans celles de la couronne britannique où son é […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

  • Écrit par 
  • Michel EUDE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 26 839 mots
  •  • 39 médias

Dans le chapitre « Une économie « américaine » »  : […] Pendant les quinze années qui séparent la disparition du II e  Reich de l'avènement du III e , l'économie allemande voit alterner les crises et les périodes de prospérité. Crise de l'après-guerre, que caractérise l'effondrement du mark, bien plutôt qu'une baisse de la production : si celle de charbon tombe de 120 Mt en 1922 à 62 en 1923 pour remonter à 120 en 1924, c'est en raison de la grève poli […] Lire la suite

AMÉRIQUE LATINE, économie et société

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL
  •  • 13 682 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « L'industrialisation »  : […] Les phases de l'industrialisation en Amérique latine se caractérisent par une oscillation allant de l'ouverture à la protection, au gré de l'environnement international et des mouvements de pensée économique dominants. Quand, à la fin du xix e  siècle, l'Amérique latine commence à s'industrialiser, il s'agit d'une croissance tournée vers l'extérieur ( para fora ), dans laquelle les exportations […] Lire la suite

ARGENTINE

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL, 
  • Romain GAIGNARD, 
  • Roland LABARRE, 
  • Luis MIOTTI, 
  • Carlos QUENAN, 
  • Jérémy RUBENSTEIN, 
  • Sébastien VELUT
  •  • 36 981 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « La grande crise des années 1930 »  : […] Lors de la crise des années 1930, les exportations s'effondrent et l'économie est complètement déstabilisée, ce qui induit des modifications radicales dans la conduite de la politique économique et dans la gestion d'ensemble du pays. De nouvelles institutions sont mises en place : des commissions et des comités de régulation commencent à intervenir dans le domaine économique. La Banque centrale, […] Lire la suite

AUSTRALIE

  • Écrit par 
  • Benoît ANTHEAUME, 
  • Jean BOISSIÈRE, 
  • Bastien BOSA, 
  • Vanessa CASTEJON, 
  • Harold James FRITH, 
  • Yves FUCHS, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE, 
  • Xavier PONS
  •  • 27 361 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « La crise économique »  : […] La crise mondiale de 1929-1930 touche profondément un pays dont la vie économique et financière dépend par trop de l'extérieur. Elle se traduit par un effondrement des prix de la laine et du blé. Le pouvoir d'achat des producteurs tombe au point de paralyser le commerce et de créer une vague de chômage. La crise éclate alors que les travaillistes, sous la direction de James Scullin, viennent de tr […] Lire la suite

AUTRICHE

  • Écrit par 
  • Roger BAUER, 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Annie DELOBEZ, 
  • Christophe GAUCHON, 
  • Félix KREISSLER, 
  • Paul PASTEUR
  •  • 34 054 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « La Ière République, 1918-1934 »  : […] Dans les quelques semaines qui suivent la fin de la Première Guerre mondiale, les principaux peuples de l'empire des Habsbourg ayant créé des États successeurs sur des bases prétendument nationales, il ne restait plus aux Allemands d'Autriche qu'à se déterminer eux-mêmes. Les décisions prises par l'Assemblée nationale provisoire, le 30 octobre 1918, autorisent la constitution de ce nouvel État ; n […] Lire la suite

BELGIQUE - Histoire

  • Écrit par 
  • Guido PEETERS
  •  • 20 605 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'entre-deux-guerres »  : […] L'introduction du suffrage universel unique pour les hommes en 1919 allait exclure dorénavant, à une exception près (1950-1954), la majorité absolue d'un seul parti. On était désormais condamné à un gouvernement de coalition constitué sur la base d'un compromis entre divers programmes de parti. Au cours de l'immédiat après-guerre, les problèmes suscités par le reconstruction entretinrent un clima […] Lire la suite

BRÉSIL - La conquête de l'indépendance nationale

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURO
  •  • 6 211 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les crises de 1900 et 1929 »  : […] Cependant, le café de São Paulo a subi deux grandes crises, celle de 1900 et celle de 1929. L'État de São Paulo a connu une grande fièvre de plantation à la fin du xix e  siècle. Sans doute la crise cyclique de 1896 avait secoué le marché international. Mais la dévaluation du milreis ( cruzeiro ) avait empêché la répercussion de la crise internationale sur le marché brésilien. Or, en 1900, le gouv […] Lire la suite

CAPITALISME - Sociologie

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 3 508 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Un siècle de métamorphoses »  : […] Telle que la décrit Aron, la société industrielle correspond à un moment précis de l'histoire du capitalisme. En fait, celui-ci a connu de nombreuses péripéties qui interdisent d'assimiler trop rapidement le capitalisme à un type de société donné. L'image renvoyée par les premiers sociologues doit ainsi être modifiée lorsque, à la fin du xix e  siècle, la diversification de la production et la mo […] Lire la suite

Les derniers événements

Crise économique mondiale. Menaces sur les marchés financiers. 11-18 mars 2008

Le 11, le Système fédéral de réserve américain (la Fed), la Banque centrale européenne, la Banque nationale suisse, la Banque du Canada et la Banque d'Angleterre introduisent de façon concertée un montant élevé de liquidités sur les marchés financiers asphyxiés par la crise des crédits immobiliers […] Lire la suite

Royaume-Uni. Victoire travailliste historique aux élections législatives. 5-17 mai 2005

de Charles Kennedy effectue une percée notable, réalisant son meilleur résultat depuis 1929. Le taux de participation s'élève à 61,3 p. 100. La campagne du Labour a été menée tant par Tony Blair que par son chancelier de l'Échiquier Gordon Brown, plus populaire que le Premier ministre en raison […] Lire la suite

Pour citer l’article

Francis DEMIER, « CRISE DE 1929 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/crise-de-1929/